Retour

Un Canadien qui combattait l'EI en Syrie a été tué

Un Canadien d'Edmonton a été tué lors d'une attaque du groupe armé État islamique (EI), alors qu'il combattait au sein des forces kurdes, les Unités de protection du peuple (YGP), en Syrie.

Selon des représentants officiels des YPG et la famille du jeune homme, Nazzareno Tassone, 24 ans, a été tué le 21 décembre près de la ville de Raqqa.

La petite sœur du combattant, Giustina Tassone, a indiqué que des hauts placés de la communauté kurde de Toronto, accompagnés de la police de Niagara, où résident ses parents, sont venus leur annoncer la triste nouvelle en personne, mardi après-midi.

Nous espérions que tout irait bien. Nous étions optimistes, mais avec tout ce qui se passe là-bas, nous avions tous très peur, en particulier ma mère.

Giustina Tassone, soeur de Nazzareno Tassone

Il partait enseigner l’anglais

Nazzareno Tassone a quitté Edmonton pour la Turquie en juin. Il a dit à sa famille qu’il prévoyait enseigner l’anglais, mais très rapidement il a joint les rangs des YPG dans la bataille contre l’EI.

Sa famille n’a pas été étonnée de cet engagement. Sa sœur raconte que son frère « aimait l'armée et toutes les choses reliées à la guerre ».

Le corps en possession de l’EI

La famille a été informée que le corps de Nazzareno Tassone était toujours entre les mains des djihadistes. Elle met maintenant de la pression sur le gouvernement canadien afin qu’il le rapatrie au pays. Les membres de la famille ont même lancé une page Facebook intitulée « Ramenez Nazzareno Tassone à la maison ».

Des photos sur Facebook montrent d’ailleurs Nazzareno Tassone en train de sourire à la suite de son arrivée en Turquie en juin. L'aidant canadien aux forces kurdes offrait peu de détails lorsqu’il publiait des nouvelles du Moyen-Orient.

« Je suis en vie. Mise à jour lorsque je pourrai », avait-il écrit le 2 juin. Une semaine plus tard, une publication indiquait qu’il vivait toujours.

Condoléances d’un autre combattant

Outre Nazzareno Tassone, quelques Canadiens combattent l'EI au sein des Unités de protection du peuple. L'une d'entre eux, Hanna Bohman, originaire de Vancouver, a exprimé sa tristesse sur les réseaux sociaux en appelant la victime par son nom kurde : Heval Agir.

C’est un triste jour pour les Canadiens.

Hanna Bohman, Canadienne combattant au sein des forces kurdes

Hanna Bohman a indiqué que Nazzareno Tassone a été tué en même temps qu’un combattant bénévole anglais, Ryan Lock, et d’autres combattants kurdes, lorsque leur camp a été attaqué par un groupe de soldats de l’EI.

« Agir est le deuxième Canadien à avoir été tué alors qu’il affrontait l’EI auprès des combattants kurdes dans la bataille pour l’humanité, pour nous tous », a-t-elle écrit.

Elle faisait référence à John Gallagher, 32 ans, qui a été tué en Syrie il y a un an.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine