Retour

Un conflit entre collègues à l'origine de l'agression armée à Montréal-Nord

L'agression armée survenue dimanche soir dans un dépanneur de Montréal-Nord est le résultat d'un conflit entre le commis et le livreur de l'établissement, selon le Service de police de la Ville de Montréal.

« Les deux parties se connaissaient. La victime travaillait comme livreur au dépanneur, et le suspect était le commis du dépanneur », a indiqué lundi matin un porte-parole de la police, Benoit Boisselle.

« Il y a eu un conflit verbal entre les deux parties. On ignore la raison du conflit à ce moment-ci », a-t-il précisé.

Le SPVM a donc écarté la thèse du vol qualifié qui aurait mal tourné, qu’elle disait étudier précédemment.

Le livreur du dépanneur a été poignardé vers 18 h 30 dans le dépanneur, situé à l’angle de la rue Allard et du boulevard Langelier.

L’homme de 28 ans a subi de graves blessures, mais sa vie est hors de danger, selon Benoît Boisselle.

Le commis du dépanneur, âgé de 39 ans, doit comparaître lundi après-midi au palais de justice de Montréal.

Il sera accusé d’agression armée, de voies de faits graves et de possession d’arme dans un dessein dangereux.

Plus d'articles

Commentaires