Retour

Un cratère provoque la fermeture de l'A-25 à Saint-Roch-de-L'Achigan

Un immense bouchon de circulation s'est formé sur l'autoroute 25 à la hauteur de Saint-Roch-de-l'Achigan en raison d'un affaissement de terrain. La route est fermée pour une période indéterminée. L'immense trou en bordure de la route menace l'intégrité de la chaussée.

Le cratère s’est formé en bordure de la route qui mène vers le nord, mais le ministère des Transports du Québec (MTQ) a décidé de fermer l’autoroute dans les deux directions par mesure préventive. La présence d’un ponceau, qui traverse les deux travées de la route, fait craindre que le trou n’affecte la stabilité de toute la chaussée à cet endroit.

Le MTQ dépêchera sur place, au cours de la journée, des experts en géotechnique et en hydraulique pour étudier le problème, qui est connu depuis plus de six jours. Un inspecteur du ministère a découvert la présence du cratère vendredi dernier.

Une fois les inspections menées, le MTQ planifiera des travaux pour sécuriser la chaussée et décider s'il rouvre ou non l’autoroute, qui constitue le seul lien rapide entre Lanaudière et Montréal.

Le ministre des Transports, Laurent Lessard, a indiqué que son ministère avait placé l’A-25 sous surveillance depuis la fin de semaine dernière. Précisant que 14 000 véhicules empruntent la route chaque jour, M. Lessard a insisté sur l’importance de la sécurité de ses usagers.

« Aussitôt qu’on a été au courant qu’il y avait un affaissement, on a décidé de sécuriser les accotements, explique M. Lessard. Aussitôt qu’on a constaté l’affaissement, on a décidé de fermer carrément les accès pour faire en sorte que ce soit sécuritaire pour la population ».

Circulation lourde

La circulation est présentement détournée vers des routes secondaires, mais des automobilistes en provenance du nord de Saint-Roch-de-l’Achigan continuent de venir alimenter le bouchon de circulation.

Les automobilistes sont invités à éviter le secteur et à se trouver un itinéraire de remplacement pour éviter de se retrouver coincés dans la circulation.

Les pluies diluviennes de la semaine dernière ont provoqué l’érosion du sol et entraîné la formation du trou qui menace maintenant la route.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine