Retour

Un député vancouvérois veut sévir contre des fabricants d'opioïdes

Le député fédéral néo-démocrate et porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé, Don Davies, veut qu'Ottawa lance une enquête criminelle sur la conduite des fabricants d'opioïdes.

Le représentant de Vancouver Kingsway doit en faire l’annonce jeudi matin à son bureau de circonscription.

Il souhaite aussi que les fabricants soient forcés à payer des compensations importantes, notamment à des usagers d'opioïdes qui en sont devenus dépendants.

Le politicien fait cette demande au moment où des familles de personnes aux prises avec des problèmes de dépendance ont demandé des changements dans le système de santé en Colombie-Britannique. Ces dernières font valoir que des règles entourant la vie privée les empêchent de soutenir leurs proches qui ont des problèmes de consommation.

Des poursuites entreprises contre des fabricants

L’annonce a également lieu quelques jours après qu’un juge eut donné le feu vert à une poursuite de l’État de Washington contre un important manufacturier d'opioïdes aux États-Unis. L’État voisin de la Colombie-Britannique accuse la pharmaceutique Purdue Pharma d’avoir alimenté la crise des opioïdes par le biais d’une campagne de marketing importante. La poursuite soutient également que l’entreprise a faussement prétendu que les opioïdes présentaient un faible risque de dépendance.

La pharmaceutique Purdue Pharma fait l’objet de poursuites similaires dans d’autres états américains.

Avec des informations de Tanya Fletcher CBC

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité