Retour

Un dimanche à Vancouver pour le couple royal

Pour leur deuxième journée en Colombie-Britannique, le duc et la duchesse de Cambridge ont continué de charmer les foules lors d'un passage à Vancouver.

Le couple, sans le Prince George et la Princesse Charlotte, a quitté Victoria dimanche matin à bord d'un hydravion de la compagnie Harbour Air, pour se rendre à la plaza Jack Pool de Vancouver, où des centaines d'admirateurs les attendaient.

La première ministre de la Colombie-Britannique, Christy Clark, le maire de Vancouver, Gregor Robertson et des représentants des Premières Nations les ont accueillis sur le quai.

Le couple royal a salué la foule présente en serrant des mains et en recevant des fleurs et autres cadeaux.

La première étape de leur visite à Vancouver a été réservée au quartier du Downtown Eastside, un des endroits les plus pauvres et les plus touchés par la toxicomanie au Canada. Ils ont rendu visite à l'organisme Sheway, un programme d'approche pour les femmes enceintes et les jeunes mères dépendantes aux drogues et à l'alcool.

Le couple princier a visité les lieux, a pris le thé et joué avec des enfants présents sur place.

William et Kate se sont ensuite rendus à l'organisme de la Société de services pour les immigrants de Colombie-Britannique (ISSBC), en compagnie du premier ministre Justin Trudeau et de son épouse Sophie Grégoire Trudeau.

M. Trudeau en a profité pour vanter les efforts du Canada avec l'accueil de 25 000 réfugiés, mais,selon lui, les véritables héros sont les Canadiens qui ont donné de leur temps pour réaliser cet exploit, ou encore ceux qui ont parrainé ces migrants.

Le prince William a pour sa part demandé à un réfugié afghan comment la société canadienne l'avait aidé.

Le duc et la duchesse ont même échangé quelques mots avec deux familles qui bénéficient de cours d'anglais et du programme de logement pour les nouveaux arrivants et les réfugiés.

La visite royale s'est ensuite poursuivie à l'édifice Telus Gardens dans le centre-ville de Vancouver pour prendre part à une réception organisée par le premier ministre et qui met à l'honneur de jeunes Canadiens qui prennent des initiatives dans leur communauté.

Le reste de l'après-midi a été consacré à une visite du poste de garde-côte de Kitsilano, rouvert récemment. Le couple princier y a rencontré des premiers répondants et des leaders des Premières Nations pour évoquer la santé mentale.

Un top-là raté de Justin Trudeau fait les délices de la presse britannique

Qu'ont retenu les médias britanniques de l'accueil des Canadiens pour le prince William et sa famille, samedi? Le top-là raté du premier ministre Justin Trudeau et du jeune prince George, bien sûr.

Plusieurs médias britanniques ont porté leur attention sur la brève présence publique de l'enfant de trois ans et de sa soeur cadette de 16 mois, Charlotte, à l'aéroport de Victoria. Pour le tabloïd Sun, il s'agissait là d'une des rares occasions de voir les deux enfants en public.

Le premier ministre Trudeau faisait partie des dignitaires présents pour accueillir la famille princière sur le tarmac de l'aéroport.

Après avoir serré la main du prince William et de sa femme Kate, M. Trudeau s'est agenouillé devant le jeune George qui tenait la main de son papa. Le premier ministre a tenté de lever la main du gamin pour lui faire un top-là. Celui-ci a alors secoué la tête et refusé de taper dans la main de M. Trudeau.

Les médias britanniques ont diffusé vidéos et photos de la rencontre.

Le Mirror, un autre tabloïd, a écrit : « M. Trudeau, un politicien vedette, a peut-être plu à des millions de personnes sur les réseaux sociaux pour son féminisme, son appui à la diversité et sa volonté d'embrasser les comportements en ligne, mais cela en prend plus pour impressionner l'aîné de Will et Kate ». 

Les autres journaux ont emboîté le pas. Ainsi de l'Independent dont la manchette était : « Le Prince George laisse la main de Justin Trudeau suspendue dans les airs après un top-là ». Ainsi du Daily Mail : « Désolé, mais celui-ci ne tape pas dans la main des roturiers ». Ainsi du Telegraph : « Le prince George et la princesse Charlotte font un mauvais coup lors de leur tournée canadienne ».

Le duc et la duchesse de Cambridge ont entrepris une tournée de huit jours en Colombie-Britannique et au Yukon. Les autorités ont indiqué que les enfants ne les accompagneront pas pendant une longue partie du séjour. Victoria sera le port d'attache de la famille.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un drone filme la beauté de l'Australie





Concours!



Rabais de la semaine