Retour

Un drakkar viking dans le Vieux-Port de Montréal

Le Draken Harald Hårfagre, qui est une réplique d'un navire viking du 8e siècle, s'amarre dans le Vieux-Port de Montréal pour quelques jours. Il a suivi la route empruntée par les explorateurs vikings il y a plus de 1000 ans en passant par le Groenland, le nord de Terre-Neuve et le Saint-Laurent.

Lors de son passage dans le Vieux-Port de Montréal, Annie Desrochers s'est rendue sur le pont pour rencontrer Charlène Gicquel, seconde capitaine, et Simon Lebrun, pilote maritime sur le Saint-Laurent. Vous pouvez écouter l'entrevue en cliquant ci-dessous.

Le drakkar est entièrement construit avec des matériaux équivalents à ceux qui étaient disponibles à l'époque, explique Charlène Gicquel : coque en chêne, mat en pin d'Oregon, cordes en chanvre et voile en soie.

« C'est impressionnant, même touchant qu'un bateau comme ça ait traversé l'Atlantique à l'époque, s'enthousiasme Simon Lebrun. Même avec des moyens modernes de propulsion et de navigation, hier on avait de la misère. »

Comme sur tous les drakkars, le pont est ouvert, ce qui signifie que l'équipage n'a pas de cabine où se réfugier. Tout se passe sur le pont, de la cuisine au sommeil, par beau temps comme par mauvais temps. « Ça demande beaucoup d'endurance physique », explique Charlène Gicquel.

Le bateau sera ouvert au public mardi, de 14 h à 18 h.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine