Retour

Un élève admet avoir falsifié des examens du ministère

Un élève de quatrième secondaire a admis avoir falsifié des corrigés d'examens des années antérieures du ministère de l'Éducation. Il a par la suite fait circuler ces faux corrigés sur les réseaux sociaux.

Un texte de Laurent Therrien

Une source au ministère de l'Éducation confirme à Radio-Canada qu'un élève de quatrième secondaire est passé aux aveux, ce matin, concernant les faux corrigés qui circulent sur internet.

Son identité n'a pas été révélée.

Les canulars concernent les examens de Mathématiques de la séquence Sciences naturelles, les examens d'histoire et ceux de sciences.

L'élève a pris en photo d'anciens corrigés, puis a modifié la date pour qu'ils portent la mention « juin 2017 ».

Il les a ensuite partagés sur le réseau social Snapchat.

Des centaines d'élèves partout au Québec auraient ensuite partagé à leur tour ces faux corrigés.

Le ministère de l'Éducation refuse de préciser si l'élève sera pénalisé pour son geste.

De vrais corrigés en circulation

Par ailleurs, Radio-Canada a pu confirmer que les vrais corrigés des examens de Mathématiques de la séquence Sciences naturelles et les examens d'histoire de cette année circulent aussi sur internet.

Toutefois, rien ne permet de croire que ces corrigés ont été distribués avant les épreuves.

Ils auraient plutôt été partagés par les élèves après les examens.

On ignore comment ils sont tombés dans leurs mains. On ne sait pas non plus qui est à l'origine de la fuite.

Des épreuves difficiles à contrôler

Ce n'est pas la première fois que les examens finaux du ministère de l'Éducation font l’objet de fuites.

L'an dernier, le ministère a annulé une partie de l'examen d'histoire, après que des informations sur une question eurent circulé sur les réseaux sociaux.

L'épreuve de mathématiques de la séquence Culture, société et technique, prévue vendredi, a aussi été modifiée, après un « incident technique ».

Des copies de cet examen auraient été distribuées par erreur à des élèves en début de semaine.

Il y a deux semaines, une situation similaire s'est produite au centre d'impression du Centre de services partagés du Québec. L'examen d'anglais de cinquième secondaire a dû être remplacé.

Vous avez des informations concernant les fuites des examens? laurent.therrien@radio-canada.ca

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine