Retour

Un employé de Bombardier accusé en Suède pour corruption

Des accusations criminelles ont été déposées contre un employé de Bombardier Transport, à Stockholm. Evgeny Pavlov avait été arrêté en mars dernier, à la suite d'une enquête des autorités suédoises pour corruption dans le cadre d'un projet ferroviaire en Azerbaïdjan.

Un texte de Gino Harel, d'Enquête

Dans une déclaration, Bombardier Transport précise que les accusations contre son employé allèguent qu’il a agi illégalement pour remporter le contrat en Azerbaïdjan.

« Nous prenons ces allégations très au sérieux, car elles portent sur une conduite qui ne reflète ni nos valeurs ni les normes élevées que nous nous sommes fixées et qui s’appliquent également à nos employés et à nos partenaires », affirme Bombardier.

Le contrat - de plusieurs centaines de millions de dollars - visait à moderniser le système de signalisation du réseau ferroviaire en Azerbaïdjan. Il a été décroché en 2013 par un consortium dont fait partie la filiale suédoise de Bombardier Transport.

« Nous examinons attentivement les documents légaux déposés aujourd'hui et nous collaborons afin de faire toute la lumière sur l’ensemble des faits et des circonstances entourant ce projet », ajoute le géant québécois, refusant de commenter davantage puisque des procédures judiciaires sont en cours.

Le procureur de la poursuite dans le dossier­, Thomas Forsberg, a expliqué à Radio-Canada que le procès devrait débuter d’ici deux semaines, en vertu des règles de procédures de la justice suédoise.

Il précise qu'Evgeny Pavlov aurait soudoyé un fonctionnaire de l'Azerbaïdjan pour obtenir le contrat.

Outre ces procédures judiciaires à Stockholm, Bombardier Transport fait aussi l’objet d’une vérification de la Banque mondiale concernant son projet en Azerbaïdjan.

Dans son dernier rapport financier trimestriel, publié plus tôt cet été, l’entreprise indique que cette vérification se poursuit et qu'aucun résultat n’a encore été transmis à la Société ni à sa filiale.

Bombardier rappelle que sa politique est de se conformer à toutes les lois applicables et qu’elle collabore sans réserve dans le cadre de l’enquête et de la vérification.

Revoyez le reportage d'Enquête du 23 mars dernier :

Plus d'articles

Commentaires