Retour

Un enquêteur de la SQ accusé d'une fraude de plus de 5000 $

Un policier de la Sûreté du Québec (SQ), Nicolas Landry, est accusé d'avoir commis une fraude de plus de 5000 $ en touchant une rémunération à laquelle il n'avait pas droit pendant un congé de maladie.

L'enquêteur de 39 ans, de l'escouade régionale mixte de la Montérégie, a été arrêté par des enquêteurs des normes professionnelles de la SQ, puis libéré sous promesse de comparaître.

On le soupçonne d'avoir fraudé la SQ entre le 22 mai 2014 et le 22 novembre 2014.

Selon nos sources, Nicolas Landry, qui travaillait pour la SQ depuis 14 ans, était en congé de maladie depuis juin 2009 pour des problèmes psychologiques.

La SQ lui reproche toutefois d'avoir fait de fausses déclarations concernant son état de santé sur une période de six mois. « L'enquête a [débuté] en juillet 2014 et a permis de déterminer que ce dernier aurait sciemment transmis de fausses informations au personnel médical traitant, dans le but de prolonger un congé de maladie », écrit la SQ dans un communiqué.

« Il aurait ainsi continué de toucher une rémunération » à laquelle il n'avait pas droit, ajoute la SQ.

Toujours selon nos sources, Nicolas Landry travaillait pendant son congé de maladie dans des agences de voyages à Beloeil, Mont-Saint-Hilaire et Sainte-Julie.

« Il venait au travail quasiment tous les jours, il avait son bureau à l'arrière, il ne répondait pas au téléphone. Il faisait de la gestion, des fois il rencontrait des fournisseurs », indique sous couvert de l'anonymat une employée qui a travaillé avec Nicolas Landry dans ces agences en 2010.

Dans le cadre de cette enquête, en novembre dernier, les policiers ont effectué des perquisitions dans les agences de voyages de Mont-Saint-Hilaire, Beloeil et Sainte-Julie où travaillait Nicolas Landry.

Il est relevé avec solde, conformément aux dispositions de la convention collective des policiers, depuis novembre 2014. Son statut sera réévalué au cours des prochains jours.

Il devra se présenter au palais de justice de Montréal le 4 septembre prochain pour la suite des procédures.

D'après les informations de Karine Bastien

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine