Retour

Un homme abattu à la gare Centrale de Bruxelles après une attaque terroriste ratée

La police belge a annoncé vers 23 heures, heure locale, qu'une personne avait été « abattue » par des soldats protégeant la gare Centrale de Bruxelles après une explosion considérée comme une attaque terroriste par les autorités. L'identité de l'individu demeure pour l'heure inconnue.

Des soldats belges qui patrouillaient dans la gare Centrale de Bruxelles ont « neutralisé » une personne mardi soir après une petite explosion, a annoncé un porte-parole de la police, précisant qu'il n'y avait pas d'autre victime et que tout était maintenant rentré dans l'ordre.

Le porte-parole a dit ne pas pouvoir confirmer des informations de presse selon lesquelles l'individu suspect portait une ceinture d'explosifs, mais a confirmé que l'incident était considéré comme une « attaque terroriste ».

« Il y a eu un incident à la gare de Bruxelles-Central. Il y a eu une explosion près d'une personne. Cette personne a été neutralisée par les soldats qui étaient sur place », a-t-il dit.

La détonation est survenue vers 20 h 30, heure locale, dans l'un des principaux couloirs de la gare. Elle était de « faible puissance ». Le souffle de l'explosion, qui a été causée par la valise de l'homme abattu, a tout de même été senti par des personnes sur place.

La gare et la Grand-Place voisine ont été en partie évacuées pour permettre la mise en place d'un périmètre de sécurité, ont dit des témoins aux médias belges.

Selon des témoins cités par le journal Het Laatse Nieuws, l'homme aurait crié « Allahou akbar » avant l'explosion.

D'après d'autres témoignages, des soldats se sont alors précipités sur les lieux et ont ouvert le feu sur l'individu lorsqu'ils ont vu que des fils électriques sortaient de ses vêtements.

La détonation et les coups de feu ont créé un mouvement de panique dans la station. Des personnes ont traversé les voies et de nombreux voyageurs ont fui les lieux pour se mettre à l'abri dans des magasins, cafés et restaurants autour de la gare.

La gare Centrale fait partie des trois principales gares de Bruxelles et elle est l'une des plus achalandées en Belgique. Elle a été fermée pour le reste de la journée, tout comme les gares du Nord et du Midi. Il n'est toutefois pas certain que le service sera rétabli mercredi matin.

Réunion de crise et menace terroriste

Le premier ministre, Charles Michel, a appelé sur Twitter ses compatriotes à suivre les consignes des autorités. Il a convoqué une réunion de crise de son gouvernement.

Le niveau de menace a par ailleurs été maintenu à 3 sur une échelle de 4. Les autorités ne détiennent donc pas d'informations portant à croire qu'un nouvel attentat est imminent.

Bruxelles a été la cible d'attentats-suicides à l'aéroport et dans une station de métro en mars 2016. La capitale belge a aussi été le point de départ des commandos islamistes qui ont frappé à Paris en novembre 2015.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine