Retour

Un journaliste prétend avoir découvert le mélange secret de PFK 

Le neveu du colonel Sanders a-t-il malencontreusement révélé le mélange secret d'épices derrière l'empire de Poulet Frit Kentucky?

La compagnie soutient que non et affirme que la recette, publiée dans le Chicago Tribune, n'est pas authentique.

Cette déclaration n'a toutefois pas empêché les spéculations d'aller bon train au sujet de l'un des secrets les mieux gardés de l'histoire de la restauration rapide.

Tout a commencé avec la visite d'un journaliste chez Joe Ledington, le neveu du fondateur de Poulet Frit Kentucky, le colonel Harland Sanders David.

Cachée dans un album de famille

Le journaliste travaillait sur une histoire au sujet du lieu où le colonel avait servi son premier poulet frit. Le neveu du colonel Sanders aurait alors sorti un album de famille contenant le dernier testament de la deuxième femme du colonel Sanders, Claudia Ledington.

Sur le dos du document se trouvait une liste manuscrite d'un mélange de 11 herbes et épices destinées à être ajoutées à deux tasses de farine blanche.

Joe Ledington soutenait au départ que cette liste exposait la recette originale du mélange secret. Il s'est rétracté plus tard, affirmant qu'il n'était pas certain de ce qu'il avançait.

PFK, qui est une filiale de la compagnie YUM brands, assure que le journaliste n'a pas eu accès à la véritable recette, qui représente « l'un des plus grands secrets commerciaux dans le monde », estime-t-elle.

La compagnie prétend que la véritable recette se trouve dans un coffre-fort numérique surveillé 24 heures par jour par un système de détection de mouvement.

Plus d'articles

Commentaires