Retour

Un lutteur du Texas champion féminin malgré lui

Mack Beggs, un lutteur transgenre de 17 ans, a terminé samedi une saison parfaite avec le titre de l'État du Texas. Sa victoire a cependant été la cible de nombreuses critiques.

Beggs prend des suppléments de testostérone. Il fait la transition du sexe féminin au masculin. Sa famille et lui préféreraient le voir en action chez les hommes, mais selon la politique de l’État, les étudiants-athlètes doivent se battre dans la catégorie conforme à leur sexe de naissance.

Il a reçu sa médaille d’or avec un mélange d’applaudissements et de hués de la foule.

« Je ne serais pas ici si ce n’était de mes coéquipiers. C’est sur eux que devraient être les projecteurs, a dit Beggs. Ils ont mis du temps et beaucoup d’effort dans chaque entraînement. »

Beggs a gagné 12-2 contre Chelsea Sanchez chez les 110 livres pour gagner le championnat. Il est invaincu en 56 combats. Il a cependant profité de deux forfaits pour atteindre la finale.

La controverse autour de la victoire de Beggs coïncide avec le débat sur la fluidité des genres aux États-Unis. Les politiciens texans réfléchissent à une loi qui obligerait les personnes transgenre à utiliser les toilettes publiques correspondant à leur sexe de naissance.

Une telle loi en Caroline du Nord a poussé la NBA à retirer le match des étoiles de la ville de Charlotte pour plutôt l’organiser en Nouvelle-Orléans.

La University Interscholastic League, qui supervise les règlements du sport étudiant au Texas, n’a pas l’intention de modifier son règlement. « Nous pensons qu’aucun problème aux championnats de lutte cette année ne provient de nos règlements », a indiqué le directeur adjoint de l’organisation, Jamey Harrison.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine