Retour

Un organisme du Québec prend la défense de Drogba

Alors que des allégations de malversation entachent la réputation de Didier Drogba et sa fondation, l'organisme Collaboration santé international (CSI) de Québec affirme que le joueur a bel et bien financé l'envoi de matériel médical québécois en direction de la Côte d'Ivoire. 

Un texte de Thomas Gerbet

La Fondation Drogba, créée en 2007, n'aurait dépensé que 25 000 $ destinés à l'Afrique sur les 3 millions recueillis en dons au Royaume-Uni uniquement, soit moins de 1 %, révèle l'enquête du quotidien britannique Daily MailLe reste de l'argent dormirait dans des comptes bancaires ou aurait servi à organiser de somptueuses soirées-bénéfices, très courues par les vedettes.

L'enquête révèle par ailleurs que seul un des cinq centres de santé que la Fondation s'est engagée à créer a réellement été construit. De plus, le bâtiment situé dans la capitale ivoirienne Abidjan est vide, dénué d'équipement et de personnel médical. 

Cette affaire fait tache pour la réputation de la Fondation, mais aussi du joueur. Didier Drogba est une des vedettes du soccer les plus populaires du monde, il est aussi considéré comme un dieu vivant en Côte d'Ivoire.

Enquête ouverte par le Royaume-Uni

La Charity Commission, instance parlementaire qui supervise la gestion des oeuvres de bienfaisance au Royaume-Uni, a confirmé dans un courriel à Radio-Canada qu'elle ouvre une enquête. 

« La Commission a des préoccupations sérieuses sur un certain nombre de problèmes de conformité soulevés », écrit le directeur David Holdsworth. La Commission se dit préoccupée par « l'administration de l'organisme et la surveillance exercée par les fiduciaires, qui tous semblent vivre à l'étranger, ainsi que les allégations selon lesquelles l'organisme a fourni des informations trompeuses aux donateurs et au public. »

Du matériel médical du Québec 

Nous avons obtenu la preuve qu'un conteneur de matériel médical récupéré au Québec par la fondation Drogba est arrivé au mois de février en Côte d'Ivoire. Il est actuellement dédouané au port d'Abidjan, affirme la directrice générale de Collaboration santé internationale, Pierrette Defoy. L'organisme situé dans le quartier Limoulou de Québec récupère gratuitement du matériel en surplus du système de santé québécois.

« Avec Didier Drogba, les choses se sont très bien passées. On a demandé (à sa fondation) des informations pour savoir la fiabilité, la crédibilité. On a donné les conditions habituelles qu'on a avec nos partenaires. Et il a payé entre 12 000 $ et 15 000 $ pour envoyer de l'équipement là-bas », explique la directrice de CSI.

Drogba contre-attaque

Didier Drogba poursuit le Daily Mail en justice pour diffamation. Dans un communiqué, il écrit : « Je n'ai commis aucune fraude, aucune corruption, aucun manque de management, aucun mensonge. »

Dans le même document, il reconnaît toutefois que la Fondation n'a pas encore dépensé près de trois millions de dollars donnés en Angleterre. « Ces fonds serviront au moment opportun à rendre le centre de santé opérationnel, y compris le staff, les appareils médicaux, etc », écrit Didier Drogba.

Plus d'articles

Commentaires