Retour

Un policier trafiquant de fromage remet sa démission

Un policier de la région de Niagara a décidé de remettre sa démission au lieu de faire face à un comité de discipline.

Le policier Scott Heron a été accusé au criminel d’avoir importé des marchandises illégalement en 2012. Il avait été alors suspendu.

Il a été condamné en 2015 à une peine de prison et a également été suspendu de ses fonctions, sans solde. Il était suspendu depuis ce moment jusqu’à sa démission, le 7 juillet dernier.

Les contrebandiers achetaient du brick – un fromage communément utilisé comme garniture à pizza – aux États-Unis et l’importaient illégalement au Canada à l’aide de leurs véhicules. Ils revendaient ensuite le fromage à des pizzérias canadiennes.

Puisque le fromage est vendu environ le tiers du prix canadien aux États-Unis, les contrebandiers recevaient entre 1000 et 2000 dollars par voyage, selon de nombreuses sources.

Selon les autorités, plus de 200 000 dollars de fromage a été acheté. Le profit total de l’opération est de plus de 165 000 dollars, selon une enquête de CBC News de 2012.

Le comité de discipline attendait la fin des procédures judiciaires avant de se pencher sur le cas de M. Heron. Puisque celui-ci avait porté sa cause en appel, le comité ne s’était toujours pas réuni. L’appel de M. Heron a été rejeté le 1er juin dernier. Le comité policier avait donc prévu se réunir, mais M. Heron a remis sa démission avant de devoir s’y présenter.

Plus d'articles

Commentaires