Retour

Un premier album heavy metal conservé à la Bibliothèque du Congrès

L'album Master of Puppets, lancé par le groupe Metallica il y a 30 ans, devient le premier enregistrement heavy metal à être conservé à la Bibliothèque du Congrès, à Washington.

L'album paru en mars 1986, qui contient la chanson Battery et la pièce-titre Master of Puppets, sera conservé en raison de « son importance historique », a annoncé l'établissement mercredi par communiqué.

La bibliothèque du Registre national des enregistrements, gérée par le gouvernement américain, sélectionne tous les ans 25 œuvres jugées « culturellement, historiquement ou esthétiquement importantes ». La bibliothèque conserve dans ses voûtes les originaux de meilleure qualité afin d'en faire bénéficier les générations futures.

Selon la Bibliothèque du Congrès, Master of Puppets « illustre l'éloignement du groupe du heavy metal violent et de la réputation de ses débuts pour explorer de nouvelles idées ».

D'autres œuvres conservées

La Bibliothèque du Congrès a ajouté d'autres chansons et albums à son catalogue, dont I Will Survive (1978) de Gloria Gaynor.

Cette chanson disco inspirée d'une séparation amoureuse est devenue un hymne du mouvement pour les droits des homosexuels et du mouvement féministe.

Deux versions de Mack the Knife, écrite par Bertolt Brecht sur une musique de Kurt Weill entrent dans la bibliothèque, celle de Louis Armstrong et celle de Bobby Darin. Ce dernier a offert sa version, la plus célèbre, en 1959.

Le disque A Love Supreme (1964) de John Coltrane, la chanson Where Did Our Love Go des Supremes et Piano Man, le premier succès majeur de Billy Joel sont également inclus dans la collection.

En musique classique, la Bibliothèque du Congrès américain préservera un enregistrement de la 9e symphonie de Gustav Mahler par l'Orchestre philharmonique de Vienne lors d'un concert en 1938, soit deux mois avant la prise de possession de l'Autriche par l'Allemagne nazie.

Cet orchestre était dirigé par le chef Bruno Walter, un juif allemand qui s'est réfugié un an plus tard aux États-Unis. Les musiciens juifs de l'Orchestre qui sont restés en Autriche ont été expulsés et certains ont été envoyés dans des camps de concentration.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine