Retour

Un premier vol commercial Floride - Cuba sur l'air de Guantanamera

Signe indéniable du réchauffement des relations entre les États-Unis et Cuba, un premier vol commercial régulier liant les deux pays s'est posé, mercredi avant-midi, à l'aéroport de Santa Clara, dans le centre de l'île cubaine.

L'appareil de la compagnie américaine JetBlue était parti de Fort Lauderdale une heure plus tôt.

Selon le vice-président de JetBlue, Marty St.George, le dernier vol régulier en partance des États-Unis vers Cuba a eu lieu il y a tellement longtemps qu'il avait été effectué, à l'époque, par un avion à hélice.

Une nouvelle ère pour les voyageurs a donc été entamée mercredi matin, après plus de cinquante ans d'interruption de la liaison. « C'est une importante page d'histoire », a dit Marty St.George au sujet de cet événement, rendu possible par la conclusion d'un accord en février dernier, entre Washington et La Havane.

En vertu de cet accord autorisant la reprise des vols commerciaux, 110 vols quotidiens seront effectués par six transporteurs vers neuf villes cubaines. Jusqu'ici, les autorités américaines et cubaines ont autorisé environ 90 de ces 110 vols.

Mercredi, le départ de l'appareil 387 de JetBlue s'est effectué dans une ambiance festive, agrémenté par des musiciens interprétant des classiques de la musique cubaine tels Guantanamera.

Ce nouveau chapitre n'aurait pas été possible sans la restauration des relations diplomatiques entre ces deux anciens ennemis de la Guerre froide.

À la suite de ce rapprochement, annoncé conjointement par les présidents Barack Obama et Raul Castro le 16 décembre 2014, le monde entier avait assisté à la réouverture des ambassades et au rétablissement du service postal entre les deux pays.

Les États-Unis ont également retiré Cuba de leur liste de pays qui soutiennent le terrorisme.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine