Retour

Un résident de l'Estrie meurt noyé en Thaïlande

Un homme de North Hatley s'est noyé en Thaïlande pendant les festivités du Nouvel An qui se déroulaient sur l'île de Koh Phangan, a confirmé lundi Affaires mondiales Canada. Il s'agit de Clinton Munkittrick, 26 ans, qui était en compagnie de son frère jumeau, Patrick, lorsque le drame s'est produit.

« Nos pensées accompagnent la famille et les amis du citoyen canadien décédé en Thaïlande », a indiqué dans une déclaration écrite une porte-parole d'Affaires mondiales Canada.

Selon le Bangkok Post, la victime aurait ignoré l'interdiction de baignade qui avait été décrétée par les autorités thaïlandaises en raison de la mer agitée.

Son décès a été constaté tôt dimanche matin après que son corps eut été repêché avec celui d'une touriste dont la nationalité n'a pas été dévoilée, et qui a été hospitalisée, précise le quotidien.

Une page Facebook en hommage à la victime a été créée. Les messages de sympathie y abondent. La famille a indiqué que Patrick Munkittrick serait de retour au pays au cours des prochaines heures, alors que le corps de Clinton ne serait pas rapatrié avant une semaine.

Clinton Munkittrick résidait à North Hatley. Il a fait ses études à l'Université Bishop's de l'arrondissement Lennoxville de Sherbrooke.

Des agents consulaires canadiens sont en contact avec la famille de la victime et offrent des services consulaires, a signalé lundi Affaires mondiales Canada.

Une destination touristique populaire

L'île de Koh Phangan est reconnue pour ses soirées endiablées, notamment les célèbres fêtes de pleine lune, qui attirent des fêtards du monde entier.

Le bilan de l'édition 2017 aurait pu être encore plus catastrophique, puisqu'un incident pyrotechnique survenu peu après le décompte de minuit a causé diverses blessures.

Selon les récits de certaines personnes qui se trouvaient sur place et des vidéos qui circulent en ligne, des pièces pyrotechniques ont carrément plu sur la foule massée sur la plage.

Des médias internationaux citent des témoignages de fêtards qui racontent avoir subi des brûlures après avoir été atteints par des feux d'artifice.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine