Retour

Un retour possible des pensionnats autochtones?

Un rapport de l'Institut des Politiques du Nord recommande le retour des pensionnats autochtones.

Le rapport intitulé : Après la guérison : La sauvegarde des écoles secondaires des Premières Nations de Nishnawbe dans le Nord propose un plan d'action en cinq points pour que les membres des Premières Nations reprennent possession de leur système d'éducation.

Parmi les 145 recommandations du rapport, on propose la création de postes de commissaires aux relations interraciales, un curriculum basé sur la culture autochtone et un meilleur financement.

Nous aurons besoin des pensionnats autochtones dans le futur, puisque nous ne pourrons jamais accomplir notre but à long terme: avoir une école dans chaque communauté isolée.

Paul Bennett, auteur du rapport

« Cela prendra des années avant d'atteindre ce but », ajoute-t-il. « Donc, dans l'intérim, que pouvons-nous faire pour offrir des services à ces étudiants qui devront continuer d'aller dans de plus grandes communautés pour aller à l'école? »

« Le plus grand obstacle pour réellement implanter un curriculum basé sur le succès des étudiants sont les normes provinciales », croit Paul Bennett.

C'est très important de développer la fierté et renforcer l'identité des jeunes autochtones par l'éducation.

Paul Bennett, auteur du rapport

Des modèles de réussite

Le rapport cite en exemple l'école secondaire Dennis Franklin Cromarty à Thunder Bay et l'école secondaire de la Première Nation de Pelican Falls près de Sioux Lookout en Ontario comme des modèles de succès.

Les taux de graduation à ces deux écoles sont en constante amélioration et excèdent même les moyennes provinciales des écoles autochtones en Ontario depuis 2009.

100 % des étudiants en 12e année de l'école de Pelican Falls et 64 % des étudiants de l'école Dennis Franklin Cromarty ont gradué selon la recherche.

Avec les informations de CBC

Plus d'articles