Retour

Un salon de chasse au trophée controversé a lieu près de Toronto

Une trentaine de personnes manifestent samedi pour dénoncer un salon de chasse au trophée en Afrique, organisé cette fin de semaine à Toronto. L'Africa Show qui avait été annulé a finalement bel et bien lieu.

Les organisateurs ont en effet trouvé un nouvel endroit pour tenir l'événement à Concord dans la région de Toronto. Le salon permet à des clients de réserver des voyages en Afrique pour chasser des animaux comme des lions des léopards, des éléphants et des hippopotames.

African Events Canada a dit que Borgota Wedding and Event Venue à Vaughan avait annulé sa réservation à cause de « menaces » de la part de militants pour les droits des animaux.

Les organisateurs disent que près d'une trentaine d'exposants qui ont fait le voyage d'Afrique étaient déjà en train d'installer leur kiosque lorsqu'ils ont appris l'annulation de l'Africa Show à Vaughan.

« Industrie cruelle »

Camille Labchuk, une porte-parole de l'organisme de défense des droits des animaux, Animal Justice, applaudit les propriétaires de la salle de Vaughan pour avoir pris une position ferme contre ce qu'elle appelle « l'industrie cruelle de la chasse au trophée ».

Avantage économique

Birgit Johnstone, la propriétaire d'African Events Canada, répond que les défenseurs des droits des animaux ne comprennent pas que la chasse au trophée présente des avantages économiques et écologiques pour les populations locales en Afrique.

Sans la chasse au trophée, selon elle, les populations locales se tourneraient vers le braconnage.

Animal Justice qualifie ces déclarations de « scandaleuses ». « S'ils veulent vraiment protéger les animaux qu'ils commencent par ne pas les tuer », affirme une porte-parole de l'organisme, Anna Pippus.

La chasse au trophée avait suscité une indignation mondiale l'été dernier lorsque le lion Cecil, un animal célèbre au Zimbabwe, avait été tué par un Américain alors qu'il avait été attiré à l'extérieur d'un parc national.

Plus d'articles

Commentaires