Retour

Un Torontois arrêté pour avoir franchi la frontière avec 24 armes à feu

L'homme de 35 ans, arrêté pour avoir franchi la frontière canado-américaine avec 24 armes de poing, va demeurer en détention jusqu'à sa prochaine audience sur la libération sous caution, prévue le 10 janvier.

Le 23 décembre dernier, Thanh Viet Pham a été intercepté dans la région de Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie, après que les agents de patrouille frontalière américains eurent alerté les autorités canadiennes.

Il fait face à des accusations relatives à l'importation et l'exportation d'armes à feu.

Il a comparu jeudi au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu et restera en détention jusqu'à sa prochaine audience.

Le Torontois a des antécédents criminels relatifs aux armes à feu et aux stupéfiants.

Le caporal François Gagnon de la GRC affirme que sur les 24 armes trouvées sur sa personne, dix étaient chargées.

« L'individu a également jeté une autre arme feu qu'il avait en sa possession dans la forêt », a ajouté le caporal.

Le pistolet a été retrouvé par les enquêteurs.

C'est assez rare qu'on intercepte des armes à feu chargées et ce fut certainement une surprise pour nos agents d'avoir à faire face à ce genre de danger.

Le caporal François Gagnon de la GRC

S'il est reconnu coupable, la sentence de Thanh Viet Pham pourrait s'élever à 10 ans de prison.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un drone filme la beauté de l'Australie





Concours!



Rabais de la semaine