Retour

Un village sans eau potable depuis une semaine à cause d'un déversement de diesel

Des résidents de Vavenby, en Colombie-Britannique, sont sans eau potable depuis une semaine après un déversement de diesel dans la rivière North Thompson.

Environ 250 personnes de la communauté obtiennent leur eau potable de la rivière.

Trois échantillons ont été testés depuis le déversement et n’ont montré aucun signe détectable d’hydrocarbures dans l’eau. L’ordre contre la consommation de l’eau demeure cependant en vigueur.

Le district régional de Thompson Nicola a mis à la disposition des résidents des bouteilles d'eau et une grande quantité d'eau potable qu'ils peuvent remplir dans des seaux.

Le 16 janvier dernier, un camion qui voyageait le long de l’autoroute 5 a glissé sur la chaussée glacée et s’est retrouvé dans la rivière, y déversant environ 800 litres de diesel.

Difficile de nettoyer le diesel dans la neige

Bien que les échantillons aient révélé une absence de diesel, le directeur de la protection de la santé de la Régie de la santé de l’Intérieur, Dan Ferguson, est inquiet. Selon lui, le fait que le diesel se soit retrouvé dans la neige et la glace le long de la rivière cause un problème important : « Malheureusement, c’est un endroit difficile d’accès pour le nettoyage ».

Dans sa forme pure, le diesel est un irritant.

« Il peut irriter les yeux et la peau s’il entre en contact direct avec eux », explique Dan Ferguson, une raison pour laquelle les résidents ne peuvent pas non plus prendre de bain ni de douche tant que l’interdiction d’utiliser l’eau est en vigueur.

L’avis d’interdiction d’utiliser l’eau sera en vigueur jusqu’à mercredi au plus tôt, selon Dan Ferguson.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine