Retour

Une 13e médaille d'or pour Brian McKeever en paraski de fond, un 3e triomphe à Pyeongchang

Le Canadien Brian McKeever a amélioré sa légende paralympique, samedi, à Alpensia, avec une 13e médaille d'or. Il a remporté cette fois le 10 km pour les malvoyants de paraski de fond.

McKeever a ainsi gagné les trois courses de paraski de fond présentées en Corée du Sud. Il s'agit aussi de sa 16e médaille au total depuis ses débuts aux Jeux de Salt Lake City.

Avec cette 20e médaille à Pyeongchang, le Canada bat ainsi sa meilleure récolte réalisée à Vancouver, en 2010, aux Jeux paralympiques.

Le représentant de l’unifolié a terminé son parcours en 23 min 17 s et 8/10. Il a été plus rapide de plus d’une minute par rapport à son plus proche poursuivant l’Américain Jake Adicoff (24:31,3).

Le Bélarus Yury Holub (24:37,1) a amassé le bronze. Il avait obtenu l’argent au 20 km de paraski de fond.

Le Canadien a une fois de plus été accompagné par ses deux guides en relais, une façon de procéder qui avait été fructueuse aux Jeux de 2014 à Sotchi. Il a donc amorcé la course avec Graham Nishikawa avant que Russell Kennedy ne vienne finir le parcours avec lui.

McKeever était devenu lundi l'athlète canadien le plus couronné de l'histoire des Jeux paralympiques d'hiver avec 11 médailles d'or quand il avait triomphé au 20 km style libre.

Le vétéran de 38 ans était le porte-drapeau du Canada à la cérémonie d’ouverture.

Le skieur originaire de Canmore, en Alberta, est atteint de la maladie de Stargardt, une forme de dégénérescence maculaire juvénile génétique. Le fondeur a commencé à perdre la vue à 19 ans. La maladie l'a privé de sa vision centrale, mais il possède toujours 100 % de sa vision périphérique.

L’Albertain a marqué l'histoire en 2010 quand il a été nommé dans les deux équipes olympiques et paralympiques canadiennes.

Plus de détails à venir...

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine