Retour

Une baleine vivante échouée aux Îles-de-la-Madeleine

Dimanche, une baleine à bosse s'est échouée sur une plage de L'Étang-du-Nord. Les chances de survie de l'animal sont jugée très minces par le Réseau québécois d'urgence pour les mammifères marins.

Une texte de Jean-François Deschênes d'après les informations de Philippe Grenier

La directrice d'Urgence mammifères marins, Josiane Cabana, précise que l'animal risque de mourir d’asphyxie parce qu’il est écrasé sous son propre poids.

Elle ignore pourquoi le rorqual à bosse s’est échoué.

Elle constate que l’animal est amaigri. L’hypothèse, c’est qu’il était peut-être malade.

Mme Cabana souligne aussi que les autorités ont décidé de ne pas faire d’intervention pour tenter de retourner la baleine à l’eau à cause de la complexité d’un remorquage et les risques pour les gens. « Parce qu’on aurait pu, avec des embarcations et des sangles, par exemple, essayer de déplacer la baleine. »

Les agents de la faune et des policiers se sont rendus sur place pour assurer la sécurité des curieux.

Sur les images de cette vidéo Facebook, on voit un individu tenter de pousser l’animal.

Josiane Cabana, du réseau Urgence mammifères marins, déconseille de faire ce genre de manœuvre dangereuse. « Quand les baleines s’échouent vivantes, elles cherchent à retrouver la liberté de mouvement et elles se débattent comme ça. Elles vont essayer de se repousser elles-mêmes au large et c’est éloquent comme vidéo. »

Le Réseau suit la situation de près grâce à l’équipe de bénévoles qui est sur place.

Mme Cabana estime le poids de l'animal à 6 ou 7 tonnes et sa longueur entre 5 à 9 mètres.

Plus d'articles