Retour

Une bannière pour le jour du Souvenir remplie de fautes de français

« Les noms des mortes », « le canada et autres pays participantes », « jusqu'au le 11 november » : la traduction française d'une bannière installée devant l'ancien hôtel de ville de Toronto, à l'approche du jour du Souvenir, est truffée d'erreurs.

Le ministère ontarien du Tourisme et de la Culture a versé 100 000 $ dans le cadre d’Ontario 150, un programme marquant le 150e anniversaire de la province, pour l'initiative à la mémoire des soldats morts en 1917 durant la Première Guerre mondiale.

Le Ministère précise toutefois que le projet était piloté par une organisation sans but lucratif de Toronto, The World Remembers.

Après avoir été alerté par Radio-Canada, Jeff Costen, l'attaché de la ministre du Tourisme et de la Culture, Eleanor McMahon, a affirmé que la bannière serait corrigée « dès que possible », sans donner plus de détails.

L'organisation The World Remembers n'a pas répondu à nos questions.

« J’ai le feeling »

Le ministère du Tourisme défend par ailleurs la qualité du français d’une publicité dans les médias sociaux pour Ontario 150 intitulée « J’ai le feeling », soutenant qu’il s’agit d’un cas de « liberté artistique ».

« Bien que les versions anglaise [Got the Feeling] et française [de la chanson] ne respectent pas toutes les règles de grammaire, elles reflètent le caractère enjoué et l’énergie de la publicité », explique l’attaché de presse Jeff Costen.

La campagne bilingue a coûté près de 230 000 $.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine