Retour

Une bonne bordée perturbe les déplacements au Québec

Une importante tempête en provenance des États-Unis a commencé à s'abattre sur l'est du pays. Au Québec, les précipitations de neige sont abondantes et devraient se poursuivre plusieurs heures, compliquant les déplacements, juste avant la nouvelle année.

Le sud-ouest du Québec était déjà enveloppé de neige jeudi après-midi alors que la tempête devait atteindre l'est de la province en fin de journée.

Des accumulations de neige allant de 10 à 50 centimètres sont attendues.

Selon Environnement Canada, les plus fortes précipitations s'abattront sur Charlevoix, la Gaspésie et la Côte-Nord la nuit prochaine, ainsi que vendredi matin.

Jusqu'à 50 centimètres sont attendus dans Charlevoix et dans les Chics-Chocs en Gaspésie. De forts vents pourraient également souffler.

Environnement Canada prévoit des accumulations allant de 25 à 35 centimètres de neige sur le centre du Québec.

La région de Montréal devrait recevoir entre 10 et 15 centimètres de neige.

D'ailleurs, plusieurs vols sont retardés, voire carrément annulés, à l'aéroport Pierre-Elliot-Trudeau. Aéroports de Montréal recommande aux voyageurs de bien vérifier l'état de leur départ avant de se déplacer.

Cette dépression, qui a d'abord frappé la côte est américaine et qui remonte vers le Canada, risque de perturber les conditions routières jusqu’à vendredi matin.

La compagnie d’autobus Orléans Express a d’ailleurs publié un communiqué avertissant que les départs pour l'ensemble de la province seront « conditionnels, c’est-à-dire assujettis aux conditions routières et météorologiques jusqu’à nouvel ordre ». « Plusieurs retards, annulations et/ou interruptions de parcours sont à prévoir », précise l'entreprise, ajoutant que les correspondances ne sont pas garanties.

Le service d'opération Nez-Rouge a été annulé ce soir à Québec en raison de la tempête.

Une phénomène météo intense

Le météorologue Bruno Marquis, d'Environnement Canada, parle d'une véritable « bombe météorologique ».

« C'est un système qui se développe très rapidement, qui s'intensifie rapidement et qui cause des conditions extrêmes », explique-t-il.

Au Nouveau-Brunswick, jusqu'à 20 cm de neige sont prévus dans le centre et le nord de la province au cours de la nuit prochaine, alors que de forts vents avec des rafales à 90 km/h sont à prévoir en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard.

La dépression devrait toutefois quitter les Maritimes vendredi, juste à temps pour le Nouvel An. « Vendredi, le système [remontera] vers le nord. Donc, les conditions devraient s'améliorer graduellement, surtout en après-midi », prévoit Bruno Marquis.

Plus d'articles

Commentaires