Retour

Une compagnie qui recycle des millions de mégots de cigarette

La ville de Paris a décidé que ses trottoirs ne seraient plus pris pour un vaste cendrier. Depuis le 1er octobre, 500 agents sont chargés de distribuer des amendes de 68 euros aux fumeurs qui jettent leurs mégots à terre. Mais que faire de tous ces mégots?

Au Canada, aucune ville ne sévit encore contre ce fléau écologique, comme le fait Paris, mais la compagnie Terracycle, basée à Toronto, est la première à recycler ce déchet le plus répandu sur la planète. 

On ramasse dans les rues de Paris, chaque année, 350 tonnes de mégots. Dans le monde, ce sont 4500 milliards de mégots qui sont jetés dans les rues, les rivières et les égouts.

Le problème, c'est que chaque mégot prend 10 ans à se désintégrer.

Terracycle a notamment transformé des mégots en palettes de transports industriels et en mobilier urbain. Le projet est financé par Imperial Tobaco et Terracycles paie les mégots à ses fournisseurs.

Les mégots proviennent de 21 pays, d'individus, mais aussi d'organisations comme les Casinos du Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine