Retour

Une drogue 10 000 fois plus puissante que la morphine dans l’Ouest canadien

Le toxicologue judiciaire de la Colombie-Britannique, Wayne Jeffrey, met en garde les usagers de drogues contre une substance extrêmement dangereuse qui fait son entrée dans les rues de l'Ouest canadien. Le W18 est un opioïde synthétique qui est 10 000 fois plus puissant que la morphine.

Après le fentanyl, un autre opioïde surpuissant ayant déjà causé des centaines de surdoses dans l'Ouest, le W18 pourrait aussi faire des ravages au cours des prochains mois, selon Wayne Jeffrey.

La police de Calgary a aussi tiré la sonnette d'alarme le mois dernier après la saisie de pilules de W18 lors d'une perquisition. « Nous sommes très inquiets, on parle d'une drogue 100 fois plus dangereuse que le fentanyl », a expliqué le sergent Martin Schiavetta.

« Difficile à détecter »

Le fentanyl a causé 213 morts par surdoses en Alberta l'année dernière. En Colombie-Britannique, il est responsable de plus de 30 % des 465 décès d'une surdose de drogues illicites. À l'échelle du pays, le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies estime que le fentanyl tue une personne tous les trois jours.

Le W18 est d'autant plus inquiétant qu'il est difficilement palpable et que les tests pour le détecter sont complexes. « En tant que toxicologue, c'est une substance difficile à détecter dans le système d'une victime tellement qu'elle est puissante », souligne Wayne Jeffrey.

Le spécialiste rappelle aux consommateurs de drogues d'être extrêmement vigilants et de connaître au mieux leur fournisseur pour limiter les risques.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité