Retour

Une ex-infirmière devrait plaider coupable à 8 accusations de meurtre au premier degré

Une ex-infirmière ontarienne accusée d'avoir tué huit personnes âgées devrait plaider coupable jeudi lors d'une comparution devant le tribunal, a appris La Presse canadienne.

Quatorze chefs d’accusation ont été déposés contre Elizabeth Wettlaufer, dont huit accusations de meurtre au premier degré, quatre de tentative de meurtre et deux de voies de fait graves.

Selon la police, l'accusée aurait utilisé certains médicaments pour tuer ses victimes. Les crimes auraient eu lieu au cours de la dernière décennie dans trois établissements de soins de longue durée de l'Ontario où Wettlaufer a travaillé comme infirmière, ainsi que dans une maison privée.

Selon La Presse canadienne, Wettlaufer devrait plaider coupable à huit chefs d'accusation de meurtre au premier degré dans un tribunal de Woodstock, en Ontario, jeudi.

L'avocat de la défense de l’accusée n'a pas répondu aux demandes de commentaires.

Une porte-parole du ministère du Procureur général de l'Ontario affirme que des « développements importants » sont prévus dans l'affaire jeudi, sans offrir plus de détails.

La mère de l'accusée, Hazel Parker, a déclaré à CBC, le réseau anglais de Radio-Canada, que Wettlaufer lui a demandé de ne pas se présenter en cour à Woodstock, jeudi. Wettlaufer a plutôt décidé de parler à sa mère au téléphone mercredi. Mme Parker a ajouté qu'elle n'avait pas le droit de dire ce qui allait se passer en cour jeudi. Finalement, elle a déclaré que Wettlaufer avait reçu un diagnostic de trouble bipolaire et qu'elle prenait des médicaments pour traiter sa condition.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine