Retour

Une Manitobaine a subi une double mastectomie par erreur

Une femme du Manitoba a subi une double mastectomie pour un cancer du sein avant d'apprendre plus tard qu'elle n'était pas du tout cancéreuse, révèle le dernier rapport de Santé Manitoba sur les incidents critiques.

Le compte rendu, qui a été publié à la fin d'octobre, reconnaît qu'en 2014 une « patiente a subi une mastectomie bilatérale non nécessaire. Un rapport radiologique modifié infirmant la présence d'un cancer n'est pas parvenu au chirurgien ».

L'identité de la patiente est protégée par la loi relative à la protection de la vie privée.

Santé Manitoba refuse d'expliquer ce qui est arrivé ou de dire quelles mesures sont prévues afin d'empêcher la répétition de l'erreur, car « certains éléments du processus d'enquête sont confidentiels et privilégiés au titre de la loi », a affirmé par voie de communiqué un porte-parole gouvernemental.

Le Manitoba a instauré la déclaration obligatoire des incidents critiques en 2006. Le changement législatif a été apporté non pas pour faciliter la désignation du fautif, souligne la province, mais pour améliorer le système de soins de santé et diminuer le risque que les erreurs se reproduisent.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine