Retour

Une mosquée de Montréal vandalisée fait l'objet d'une enquête pour crime haineux

Le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, Daniel Lacoursière, a annoncé qu'une enquête pour crime haineux a été ouverte après qu'une mosquée de Pointe-Saint-Charles eut été vandalisée en matinée, jeudi.

Aux alentours de 7 h ou 8 h du matin, une employée de la mosquée Khadijah, située dans le sud-ouest de Montréal, a remarqué qu’une des fenêtres était brisée et que des oeufs avaient été lancés sur les murs à l’entrée du bâtiment.

Le propriétaire de la mosquée, Asik Ahmed, a mentionné qu’il ne s’agissait pas du premier acte de vandalisme visant le centre. La mosquée Khadijah aurait été la cible de graffitis il y a quelques jours.

Le député fédéral de Ville-Marie-Le Sud-Ouest-Île-des-Soeurs, Marc Miller, a condamné cet « acte odieux » sur sa page Twitter.

Philippe Couillard croit en la solidarité québécoise

En point de presse vendredi matin, le premier ministre Philippe Couillard a dû répondre à une question sur le vandalisme perpétré à la mosquée, quelques jours après la tuerie survenue dans une mosquée de Québec.

Je pense que la solidarité est plus solide au Québec qu’ailleurs. Les Québécois de nature sont un peuple ouvert et solidaire. Ce que je dis cependant c’est que notre société n’est pas étrangère au démon qui infecte les autres sociétés : xénophobie, racisme, même jusqu’à la violence horrible.

Philippe Couillard

M. Couillard a dit espérer entendre et voir toujours des messages de solidarité quand toute l'effervescence créée par les événements de Québec sera retombée.

Si on croit véritablement que le Québec est une société ouverte, il faut le démontrer, non seulement en paroles, mais en actions aussi.

Philippe Couillard

Plus d'articles