Retour

Une nouvelle directrice générale pour l'Enquête sur les femmes autochtones

L'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (ENFFADA) a nommé la Manitobaine Debbie Reid à titre de nouvelle directrice générale. La commissaire en chef Marion Buller en a fait l'annonce vendredi.

Debbie Reid, ancienne conseillère auprès de l'Assemblée des Premières Nations, est originaire de la Première Nation ojibwée de Skownan, une communauté située à 290 km au nord-ouest du Lac Manitoba. Elle a notamment travaillé comme conseillère spéciale pour l'ancien chef de l'Assemblée des Premières Nations Phil Fontaine.

Marion Buller affirme que la nouvelle directrice a dédié toute sa carrière à travailler au nom des personnes autochtones.

L'enquête nationale a été critiquée récemment pour son traitement des familles des victimes; certains disent que les familles n'ont pas été assez consultées au sujet de la structure que prendrait l'enquête.

Il y a aussi eu plusieurs démissions au sein de l'enquête, dont l'ancienne directrice générale et l'ancienne commissaire Marilyn Poitras de la Saskatchewan, qui a démissionné de son poste le 15 juillet. Cette dernière avait affirmé qu'elle était incapable de faire son travail dans cette structure qu'elle qualifiait de « coloniale ».

Le gouvernement fédéral a accordé un budget initial d'environ 53,8 millions de dollars à l'ENFFADA, en indiquant que son travail devrait être terminé d'ici la fin de l'année prochaine.

Plus d'articles

Commentaires