Retour

Une nouvelle menace pour le saumon de l’Atlantique

Le brochet maillé constitue une nouvelle menace potentiellement dévastatrice pour le saumon de l'Atlantique de la côte sud de la Nouvelle-Écosse, selon des chercheurs.

Les chercheurs Shawn Feener et Sam Reeves, étudient les espèces envahissantes de la rivière LaHave. En dépeçant un brochet, ils ont constaté que 25 % du contenu de son estomac était du poisson, et qu’environ 40%  de cette nourriture était de jeunes saumons.

L'étude est financée par l'Association du saumon de la rivière LaHave, qui a vu le stock de saumons diminuer de 90 % depuis les années 80, avant l'arrivée du brochet.

L'étude coïncide avec la migration printanière des saumoneaux âgés de 2 à 4 ans. Les chercheurs concluent que le brochet maillé intercepte les petits saumons qui migrent vers l'océan.

« C'est très alarmant de voir quatre saumoneaux dans l'estomac d'un seul brochet », affirme Shawn Feener.

Le brochet maillé est un prédateur agressif

Parfois surnommé le barracuda des eaux douces, le brochet maillé a été introduit dans l’écosystème par des pêcheurs, il y a une dizaine d'années. À présent, son nombre atteint un point critique.

Deux rivières importantes pour les saumons se déversent dans le lac Wentzells , près de Bridgewater, et ça là où les prédateurs les attendent. Les saumoneaux y connaissent trop souvent une fin malheureuse, après avoir vécu de 2 à 4 ans et complété leur cycle de vie en eau douce.

« Nous sommes dans le pétrin parce qu'il n'y a que les saumoneaux pour régénérer la population de saumons, mais à présent, on a un prédateur dans nos rivières qui les menace », affirme Carroll Randall, de l'Association des saumons de la rivière LaHave.

À l’heure actuelle, les brochets sont si nombreux dans les lacs que l'on doute même de pouvoir les éliminer, au grand regret des chercheurs.

D’après un reportage de Stéphanie Blanchet

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine