Retour

Une participation historique au recensement, selon Statistique Canada

Les Canadiens ont répondu massivement au recensement de 2016. Tellement que Statistique Canada qualifie l'exercice de « meilleur recensement de son histoire ».

Le taux de réponse pour l'ensemble de la population a été de 98,4 %.

Ce recensement se démarque sur deux autres plans : l'autodéclaration et la réponse par Internet.

Près de 9 ménages sur 10 ont rempli le questionnaire abrégé ou détaillé sans l'aide du personnel de Statistique Canada.

Pour ce qui est des réponses par Internet, les Canadiens ont livré une « performance olympique », affirme l'organisme, avec un taux de réponse de 68,3 %. L'objectif était de 65 %.

Statistique Canada ajoute que les résultats de l'exercice seront disponibles plus rapidement que lors des autres recensements. Ainsi, les données sur les populations et les logements seront publiées le 8 février prochain.

L'obligation pour chaque Canadien de répondre au recensement détaillé a été rétablie par le gouvernement libéral de Justin Trudeau, qui en avait fait une promesse électorale. En 2010, les conservateurs avaient remplacé ce formulaire long par l'Enquête nationale auprès des ménages. La participation était volontaire.

Sans menace d'arrestation ou d'amende, le taux de réponse des Canadiens avait alors chuté de façon considérable. Le taux de réponse national en 2011 était de 70 %, comparativement à 96,5 % en 2006.

Le recensement constitue la seule source de données démographiques et socioéconomiques détaillées sur de petites régions géographiques. Le gouvernement fédéral se fie à ces données lorsqu'il alloue des ressources et des fonds aux provinces, notamment pour des activités dans les communautés linguistiques en milieu minoritaire.

Plus d'articles

Commentaires