Retour

Une percée marxiste dans le Grand Montréal ou une erreur d'Élections Canada?

Les résultats officiels des élections fédérales de 2011 laissaient croire à une percée marxiste-léniniste dans quatre sections de vote de la région métropolitaine. Le parti est arrivé en tête dans trois bureaux de vote de LaSalle-Émard, et dans un bureau de Longueuil-Pierre-Boucher. Deux circonscriptions largement remportées par le Nouveau Parti démocratique. Or, après avoir interrogé des dizaines de citoyens de ces secteurs, Radio-Canada n'a trouvé aucun électeur marxiste-léniniste. Enquête sur un résultat énigmatique.

Un texte de Hugo Lavoie, chroniqueur à Gravel le matin

Notre curiosité a été piquée en parcourant la carte « Pour qui ont voté vos voisins? », faite par Radio-Canada à partir des données d'Élections Canada. Sur une carte dominée par la couleur orange, une tache rosée a attiré notre attention. C'est que dans une section de vote de la circonscription Longueuil-Pierre-Boucher, à Boucherville, le candidat marxiste-léniniste, Serge Patenaude, a remporté 52,9 % des voix en 2011.

Pour beaucoup d'habitants du quartier, ce résultat est une énigme. « Vous avez plus de chance de trouver un dinosaure dans le métro qu'un marxiste-léniniste ici », nous a lancé un résident de la rue Christophe-Février, à Boucherville. Écoutez les commentaires recueillis sur le terrain dans ce reportage. 

Après enquête, la solution de cette énigme se trouve dans le détail des résultats officiels d'Élections Canada par bureau de vote.

Dans Longueuil-Pierre-Boucher, le résultat du bureau numéro 18 comporte l'annotation suivante : « Le soir de l'élection, les résultats du bureau de scrutin 18 n'ont pas été consignés correctement par le scrutateur sur le relevé du scrutin. Le directeur de scrutin s'est servi de ce relevé pour effectuer la validation, au cours de laquelle les résultats de l'élection deviennent officiels. Conformément à la loi électorale du Canada, ces résultats doivent être reportés tels quels dans les résultats officiels du scrutin et ne peuvent pas être modifiés. »

On souligne aussi que « cette erreur n'a pas d'incidence sur le résultat de l'élection ». Les véritables résultats indiquent que les votes du NPD et des marxistes-léninistes ont été simplement inversés. 

Bref, une erreur a été commise, sans être corrigée au tableau officiel.

Et dans LaSalle-Émard...

Comment expliquer les succès marxistes-léninistes dans les trois sections de vote de LaSalle-Émard? Les résultats néo-démocrates et marxistes semblent y avoir été inversés, comme à Boucherville. Mais cette fois, aucune note n'explique l'erreur apparente.

Dans ce cas aussi, l'erreur probable n'a pas eu d'incidence sur le résultat de l'élection. Si cela avait été le cas, un recomptage aurait pu être demandé par les représentants des partis politiques concernés.

Cette situation soulève cependant des questions entourant la précision des résultats officiels des élections fédérales. 

Le responsable du dossier à Élections Canada ne nous a pas rappelés.

Vous voulez réagir à cette chronique ou entrer en contact avec son auteur? Écrivez à hugo.lavoie@radio-canada.ca.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine