Retour

Une quinzaine d'enfants de Kashechewan évacués d'urgence

Les chefs des Premières Nations de la côte ouest de la baie James et Santé Canada évacueront 16 enfants du village de Kashechewan. La mise en ligne, en fin de semaine, de photos d'un enfant couvert de plaies et d'irritations cutanées a choqué le public et les élus. 

La chef adjointe du conseil Mushkegowuk, Rebecca Friday, est bouleversée par la situation dans son village natal, Kashechewan. Selon l'ancienne chef adjointe du conseil de bande, l'eau est en cause dans ce problème de santé et la crise de l'eau potable remonte à 2006.

« J'étais membre du conseil à l'époque, alors je suis au fait du problème avec le système d'aqueduc. Il y a quelque chose qui cloche avec le traitement des eaux », souligne-t-elle.

Elle est convaincue que l'usine de filtration d'eau et le système de raccordement aux maisons sont défectueux.

Pour le député néo-démocrate fédéral de Timmins-Baie James, Charlie Angus, il était temps que le Canada réagisse face à l'opinion publique.

« Les photos représentent le visage du Canada. Depuis un mois, les communautés du Grand Nord et les communautés du Traité no 9 ont déclaré un état d'urgence médicale », ajoute-t-il.

D'autres facteurs

Le sous-ministre adjoint responsable pour les Premières Nations à Santé Canada, Keith Conn, répond que le problème, selon lui, n'est pas le système de traitement des eaux.

« Pour le suivi, on va discuter du système de l'eau, on pense qu'il y a des problèmes, mais selon les examens, il n'y a pas de problèmes avec la qualité de l'eau. »

En fait, selon les tests effectués par Santé Canada, la tuyauterie serait peut-être plus à blâmer. « Selon les résultats peut-être il y a des problèmes dans les maisons avec d'autres facteurs », explique-t-il.

Par ailleurs, il confirme qu'une équipe de trois médecins est sur place pour déterminer l'origine des plaies et de l'éruption cutanée chez les enfants. Les médecins ont identifié 16 cas graves de contamination.

Les autorités n'ont pas encore déterminé comment seront répartis les enfants évacués entre les hôpitaux de Moose Factory, de Timmins et de Kingston.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine