La tempête de neige qui s'abat sur l'est du Québec et dans les Maritimes a forcé la fermeture de dizaines d'écoles dans les régions de Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent, ainsi qu'au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

Plusieurs routes ont été fermées en raison des mauvaises conditions routières, et ce, autant au Québec que dans les Maritimes.

De nombreux avertissements météorologiques sont en vigueur pour l'est du Canada, où d'importantes quantités de neige et des rafales de plus de 100 km/h sont encore prévues au cours des prochaines heures.

Au Nouveau-Brunswick, où on attend jusqu'à 50 cm de neige, les conditions routières étaient si mauvaises que le déneigement des routes secondaires a été suspendu par endroits, notamment à Bathurst.

Presque toute la province était visée par des alertes de tempête hivernale.

Toutes les écoles de la province étaient fermées mercredi. Les centres de santé Paquetville, Chaleur et Saint-Isidore ont aussi été fermés.

Des pannes de courant touchaient quelques milliers de clients de la société Énergie NB.

De nombreuses écoles étaient aussi fermées à l'Île-du-Prince-Édouard.

En Nouvelle-Écosse, les vents se déchaînaient notamment à Halifax, où des rafales de 130 km/h ont été enregistrées.

Environ 18 000 clients étaient toujours privés d'électricité mercredi après-midi dans cette province, alors que les équipes de la Nova Scotia Power travaillaient d'arrache-pied pour rétablir le courant.

Cela représentait tout de même une nette amélioration comparativement aux quelque 51 000 abonnés rapportés en début de journée.

Des avertissements de débordements côtiers étaient aussi en vigueur dans ces régions, où des vagues de 6 à 8 mètres étaient attendues dans le golfe et l'estuaire du Saint-Laurent.

Marine Atlantique a annulé ses traversées de mercredi entre North Sydney, en Nouvelle-Écosse, et Port aux Basques, sur l'île de Terre-Neuve, et il est possible que les traversées de jeudi soient compromises.

Plusieurs vols ont été retardés ou annulés à l'aéroport Stanfield qui dessert la région d'Halifax.

L'est du Québec dans la tempête

La Gaspésie a été durement frappée par la présente tempête. En après-midi, on enregistrait déjà 20 cm de neige au sol et un autre 20 cm était attendu en soirée.

Les forts vents, dont les rafales atteignant 90 km/h, causent de la poudrerie et compliquent les déplacements.

La visibilité varie de passable à nulle dans certains secteurs comme celui de la Baie-des-Chaleurs. La route 132 a été fermée pendant de longues heures entre Port-Daniel et Bonaventure.

Les cours ont été suspendus dans toutes les écoles, sauf celles de la Vallée de la Matapédia.

Sur la Côte-Nord aussi, des écoles étaient fermées et des traversées suspendues comme la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout.

Entre 15 et 20 cm étaient attendus dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches, où les vents très forts provoquent de l'intense poudrerie sur les routes.

La routes 132 et l'autoroute 20 dans le secteur compris entre Kamouraska et Cacouna sont fermées à la circulation.

Dans secteur de Rimouski, Environnement Canada prévoit des rafales qui pourraient attendre jusqu’à 90 km/h. Les déferlements de vagues sont à surveiller sur les côtes.

En raison de l’absence de glaces, le littoral est vulnérable. Des grandes marées pourraient causer des dommages considérables.

Environnement Canada prévoyait aussi de 15 à 25 cm pour la Beauce et Charlevoix.

Dans Charlevoix et sur la Côte-Nord, la route 138 a été interdite aux véhicules lourds de La Malbaie à Forestville, tout comme la 172 entre Tadoussac et Sacré-Coeur.

Région de Québec

L’autoroute 20 est fermée depuis tôt ce matin entre Lévis et Montmagny en raison des difficiles conditions routières et la route 132 est impraticable à certains endroits. Des dizaines de camionneurs sont stationnés à Lévis et attendent la réouverture de la voie rapide. De plus, la route 173 est fermée entre St-Isidore et St-Henri.

Entre 10 à 20 cm de neiges tombés à Montmagny. Des rafales de vent à 80 km/h ont été observées. À l’aéroport Jean-Lesage, des vols ont été annulés et retardés. La situation est similaire pour les aéroports de Gaspé, Sept-Îles et aux Îles-de-la-Madeleine. De son côté, Orléans Express a indiqué que des circuits sont annulés en raison des mauvaises conditions routières.

Consulter notre carte des conditions routières pour un portrait détaillé de la situation.

Grand Montréal

Dans la région de Montréal, où une vingtaine de centimètres de neige collante sont attendus d'ici jeudi, la circulation se faisait au ralenti en avant-midi.

Pour les automobilistes qui empruntent le couloir Montréal-Québec, Denis Arsenault, de Transport Québec, recommandait d'utiliser l'autoroute 40 sur la rive nord du fleuve plutôt que l'autoroute 20 sur la rive sud.

De rares vols ont été retardés ou annulés à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, à Montréal, de même qu’à Jean-Lesage, à Québec.

Des vols ont aussi été annulés ou retardés aux aéroports de Moncton et Halifax.

Ce vaste système dépressionnaire en provenance du nord-est des États-Unis a provoqué des dégâts ces dernières heures en Ohio, au Massachusetts, au Maine et dans l'État de New York.

Plus d'articles