Retour

Une tempête tropicale pourrait frapper les provinces de l'Atlantique

La tempête tropicale Chris, qui s'est formée au large de la Caroline du Sud dimanche, pourrait se déplacer vers les provinces de l'Atlantique et frapper la côte cette semaine.

Actuellement, la tempête fait du surplace au large des côtes américaines, explique le météorologue d’environnement Canada, Bruno Marquis.

Dans un bulletin météorologique spécial publié dimanche, Environnement Canada souligne que la tempête pourrait toucher la Nouvelle-Écosse jeudi.

« La Nouvelle-Écosse pourrait recevoir de bonnes quantités d'eau », précise le météorologue, ajoutant que des orages et des vents forts sont attendus.

Toutefois, il y a encore beaucoup d'incertitude. La tempête peut changer de direction sans préavis.

Il n’est pas impossible qu’elle bifurque vers le sud et évite ainsi le continent. Elle pourrait aussi frapper le sud-est néo-brunswickois, près de la baie de Fundy et toucher l’Île-du-Prince-Édouard.

Difficile de prédire la force

La tempête n’a pas encore la force d’un ouragan. Il est difficile de déterminer quelle force elle pourrait atteindre, souligne Bruno Marquis.

« C’est sûr qu’au cours de la semaine, cette tempête tropicale va s’intensifier légèrement. [...] Mais elle devrait au moins atteindre la catégorie un, pour que l’on classifie ce système-là comme un ouragan », explique le météorologue.

Le Centre canadien de prévision des ouragans assure surveiller de près le développement de cette tempête.

La saison des ouragans débute en juin. Il n’est pas commun que des tempêtes menacent les côtes canadiennes, mais cette situation n’est toutefois pas exceptionnelle, précise le météorologue.

Plus d'articles