Retour

Vancouver veut mettre fin aux bouchons de gras coûteux dans ses égouts

Metro Vancouver intensifie sa lutte pour prolonger la vie de ses conduites d'eau usagées avec une campagne d'information qui demande aux citoyens de cesser de se débarrasser des gras de cuisine dans les éviers et les toilettes.

« Seuls l'urine, les excréments humains et le papier de toilette devraient se trouver dans la toilette lorsque vous actionnez la chasse d'eau », soutient Devin Kiyonaga, ingénieur de projet pour les déchets liquides pour Metro Vancouver.

Plusieurs manufacturiers affirment que leurs produits peuvent être jetés aux toilettes, mais les responsables des égouts de la région de Vancouver affirment qu'ils peuvent devenir un problème coûteux, surtout quand ils se combinent avec le gras dans les tuyaux pour former des bouchons.



Les gras ménagers et les déchets envoyés aux égouts forment d'énormes bouchons qui bloquent les tuyaux, soutient M. Kiyonaga. En 2013, après que des résidents de Londres se furent plaints que leurs toilettes ne fonctionnaient plus, les autorités sanitaires de la métropole d'Angleterre ont découvert un bouchon de 14 tonnes dans les égouts. Le monstre était de la taille d'un autobus.

Les obstructions graisseuses causent non seulement des dégâts, mais les dommages qu'ils causent entraînent des travaux dangereux et dégoûtants qui coûtent environ deux millions de dollars chaque année à Metro Vancouver.

Celle-ci possède quatre camions spécialisés dans le nettoyage des conduits d'égouts et les stations de pompage. Les équipes qui sont responsables de ce travail dégoûtant surveillent le réseau dans l'espoir d'attraper les problèmes avant qu'ils ne causent des dommages trop coûteux. Quand il y a un problème, les membres de l'équipe vont aller nettoyer les tuyaux à la main. Si cela est impossible, ils doivent remplacer les tuyaux.

Nettoyer les tuyaux à la main et un travail dangereux, car il y a parfois des seringues et du verre dans l'amas de déchets que contient le bouchon de graisse.

La solution est simple dit Metro Vancouver, il faut placer le gras de cuisine dans le compost. Et dans le cas de quantité importante, quand vient le temps de vider la friteuse par exemple, il faut placer l'huile dans un contenant et le déposer dans un centre de recyclage ou le placer aux ordures lors des journées de collectes spéciales.

Avec des informations recueillies par l'équipe de Early Edition

Plus d'articles