Retour

Venus Williams et Garbine Muguruza en finale à Wimbledon

La quintuple championne Venus Williams a atteint sa neuvième finale à Wimbledon, jeudi, grâce à un gain de 6-4 et 6-2 sur la Britannique Johanna Konta. Elle y affrontera l'Espagnole Garbine Muguruza, qui a été sans pitié dans l'autre demi-finale contre la Slovaque Magdalena Rybarikova.

« Garbine et moi jouons bien sur gazon, a souligné Williams. Je devrai demander quelques conseils à Serena! C’est elle qui se retrouve dans ces finales, d’habitude. J’essaierai de représenter les Williams le mieux possible. »

« J’ai déjà joué de nombreuses finales ici, et j’en suis reconnaissante, a-t-elle ajouté. Je ne devrais pas demander mieux, mais je vais espérer encore une autre victoire. Ce serait formidable. Ce ne sera pas facile, mais je vais tout donner pour y arriver. »

Un bris opportun de Williams, au 10e et dernier jeu de la première manche, lui a permis de prendre l’avance dans ce match jusque-là chaudement disputé.

Efficaces avec leur première balle au service, les protagonistes ont souffert avec leur deuxième, ce qui ne s’est toutefois pas traduit par des occasions de bris avant le neuvième jeu.

L’expérience de l’aînée des sœurs Williams, 37 ans, l’a bien servie en deuxième manche contre une rivale qui en était à sa première demi-finale à l’All England Club.

Un autre bris au quatrième jeu a mis beaucoup de pression sur Konta, qui aurait pu craquer quand Williams a créé l’égalité au sixième après avoir été en retard 0-40.

Une double faute de la Britannique au huitième jeu a cependant offert une troisième balle de match à Williams. L'Américaine a sauté sur l’occasion de devenir, à ses 20es Internationaux de Grande-Bretagne, la finaliste la plus âgée de ce tournoi depuis la Tchèque Martina Navratilova en 1994.

Navratilova avait alors subi la défaite contre l’Espagnole Conchita Martinez, actuelle entraîneuse de… Garbine Muguruza.

Pas de temps à perdre pour Muguruza

L'Espagnole, 14e tête de série, s'est qualifiée pour une deuxième finale en trois ans à Wimbledon. Elle a défait Rybarikova en deux manches identiques de 6-1.

Muguruza tentera de soulever son deuxième trophée d'un tournoi majeur samedi. Malheureuse finaliste à l'All England Club contre Serena Williams en 2015, elle avait pris sa revanche sur l'Américaine sur la terre battue de Roland-Garros l'année suivante.

« Je ne rappelle pas trop comment je me sentais à Roland-Garros l’an dernier, a reconnu Muguruza. Je veux simplement bien jouer et garder le rythme en vue de la finale. Espérons que ça se passe bien. »

Brisée dès son premier tour au service, Rybarikova a semblé débordée devant une Muguruza en pleine possession de ses moyens, qui lui a refait le coup quatre autres fois au cours des 64 minutes de jeu.

L’aisance de l’Espagnole a déstabilisé la 87e raquette mondiale dès les premiers instants, sur le terrain comme dans sa tête. L’air excédé de Rybarikova en demandant la révision d’une décision qui s’est avérée juste au quatrième jeu en disait long.

« Je crois avoir très bien joué, a ajouté Muguruza. C’était un match compliqué. Rybarikova est très talentueuse. Elle a très bien performé jusqu’ici, mais je me suis présentée sur le court très en confiance. Tout s’est bien passé. »

Toute-puissante au service, Muguruza a en plus sauvé la seule balle de bris qu’elle a accordée à sa rivale. L’Espagnole a également réussi plus du double des coups gagnants de Rybarikova (22 contre 8).

La joueuse de 23 ans affrontera la Britannique Johanna Konta ou l’Américaine Venus Williams en finale.

Branstine gagne en double, mais perd en simple

Le parcours de la Canadienne Carson Branstine, sixième tête de série chez les juniors, s’est arrêté en quarts de finale. Elle a subi une défaite de 4-6, 6-1 et 6-1 contre l’Américaine Claire Liu (no 3).

Branstine a cependant gagné son match de deuxième tour du double avec sa partenaire ukrainienne Marta Kostyuk en après-midi contre les Suisses Ylena In-Albon et Simona Waltert. Les premières têtes de série se sont imposées en deux manches identiques de 6-3.

L'autre Canadienne en action jeudi, Gabriela Dabrowski, dispute les quarts de finale du double mixte avec l'Indien Rohan Bopanna sur le court central. Le duo affronte la Britannique Heather Watson et le Finlandais Henri Kontinen.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine