Retour

Véronique Hivon abandonne la course à la direction du PQ

Se disant « fortement contrariée », la députée de Joliette, Véronique Hivon, annonce son retrait de la course à la direction du Parti québécois (PQ), en raison de « l'aggravation de l'infection virale aiguë dont elle souffre depuis une dizaine de jours et de la détérioration de son [état de santé] ».

Mme Hivon, qui avait dans un premier temps suspendu sa campagne en raison d'une labyrinthite, est au « repos complet » sur avis de son médecin, et ce, pour éviter « les risques de séquelles associés à son état ». Ses symptômes se sont aggravés, avec notamment des problèmes d'audition et des poussées de fièvre.

Dans un communiqué, l'ancienne ministre péquiste a remercié son équipe de campagne, les militants, mais aussi ses adversaires dans la course à la direction du PQ.

Voulant demeurer « neutre », elle ne donne pas toutefois de consigne de vote, laissant ses partisans « complètement libres de leurs choix pour la suite ». Les cinq députés (Carole Poirier, Claude Cousineau, Mathieu Traversy, Sylvain Pagé et André Villeneuve) qui avaient choisi de l'appuyer devront donc se tourner vers un autre candidat.

La députée de Joliette entend toutefois revenir à l'Assemblée nationale après son congé de maladie, peut-on lire dans le communiqué de presse.

Mme Hivon a refusé toute demande d'entrevue vendredi.

Cette annonce a immédiatement déclenché de nombreuses réactions.

Il ne reste plus que quatre candidats dans la course à la direction du Parti québécois, soit Jean-François Lisée, Alexandre Cloutier, Martine Ouellet et Paul St-Pierre Plamondon. Ils ont tous réagi à la nouvelle sur Twitter.

« Je peux juste imaginer comment c'est déchirant d'avoir ce coup du destin qui l'empêche d'aller au bout de cette démarche », a ajouté M. Lisée en entrevue à ICI RDI.

Alexandre Cloutier a lui aussi souhaité un prompt rétablissement à Mme Hivon. « Reviens-nous en forme rapidement. Le PQ et le Québec ont besoin de toi », a-t-il écrit sur Twitter.

En entrevue à ICI RDI, M. Cloutier a dit qu'il était convaincu que Mme Hivon serait présente lors des débats pour la course à la direction. « Malheureusement, de toute évidence, le virus semble avoir gagné ». M. Cloutier estime que Mme Hivon est une joueuse clé du PQ et qu'il est important que ses idées continuent d'être véhiculées par les autres candidats et le parti. « Elle a su gagner le cœur des Québécois. Elle parle vrai, elle est sincère. Véronique a toujours été une source d'inspiration. »

Pour sa part, Martine Ouellet a remercié Mme Hivon pour avoir fait « avancer l'indépendance » et a ajouté : « le Québec a besoin de toi ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine