Retour

Vers une année record pour le tourisme chinois au Canada

De plus en plus de Chinois voyagent à l'étranger et choisissent le Canada comme destination; une tendance qui devrait se poursuivre au cours des prochaines années et dont le Québec entend bien profiter. État des lieux.

Un texte d'Alain Labelle

De janvier à juin 2016, pas moins de 277 749 touristes chinois ont visité le Canada, une augmentation de 24 % par rapport à la même période l'année dernière, selon Statistique Canada.

Le pays se positionne ainsi de mieux en mieux parmi les choix de vacances des Chinois, selon Destination Canada. L'organisme national de marketing touristique du Canada avance que les touristes chinois continueront d'affluer au cours de la prochaine décennie, malgré la forte concurrence des États-Unis, de la France, de l'Allemagne et de l'Australie, qui investissent beaucoup pour les attirer.

Deux raisons principales expliquent l'essor du tourisme chinois au pays : 

  • Le statut de destination approuvée (SDA) accordé par la Chine;
  • La croissance de la classe moyenne chinoise.

L'obtention du SDA en juin 2010 a permis au Canada de promouvoir directement auprès des consommateurs chinois les possibilités de voyages au pays. Cela a un impact direct sur le nombre de voyages au Canada qui a connu une croissance annuelle moyenne de 24 % depuis 2010, estime Statistique Canada.

De plus, le Canada a annoncé lors de la visite du premier ministre Trudeau en Chine qu'il ouvrira sept autres centres de réception des demandes de visa pour faciliter la vie aux demandeurs de visa. Il en existe actuellement une dizaine.

Qui sont-ils?

« Les voyageurs chinois au Canada représentent un groupe d'élite. Ils sont plus aisés et plus instruits que la moyenne », note Roch Paquette, responsable du marketing à Tourisme Québec. La vaste majorité d'entre eux voyagent en groupes organisés pour différentes raisons :

  • La plupart ne parlent ni anglais ni français. La présence d'un guide est appréciée.
  • Les agences de voyages qui organisent ces groupes s'occupent habituellement des demandes de visas, un processus jugé compliqué par beaucoup de touristes.
  • La sécurité. Ils sont plus à l'aise avec des compatriotes.
  • L'obtention de prix de groupes.

Les destinations préférées

En 2015, la majorité des voyageurs chinois (66 %) ont visité l'Ontario et la Colombie-Britannique. Les voyageurs chinois apprécient particulièrement les grandes villes comme Vancouver, Toronto et la région de Niagara Falls. 

Les Chinois qui voyagent au Canada sont en moyenne à leur quatrième voyage à l'international après avoir visité des pays de l'Asie du Sud-Est, note M. Paquette.

Les jeunes ont un penchant pour les excursions dans de grands espaces comme le Parc national de Banff, en Alberta, ou Tadoussac, au Québec. « Ils apprécient l'écotourisme, l'aventure, le camping et le trekking », précise Roch Paquette. Ils ont aussi tendance à rester plus longtemps en sol canadien. 

Le Québec en mode séduction

Si l'Ontario et la Colombie-Britannique restent les destinations favorites des touristes chinois, le portrait tend à changer depuis quelques années.

Par exemple, le Québec connaît une hausse particulièrement importante du nombre de visiteurs chinois. En mai 2016, les arrivées à l'aéroport Montréal-Trudeau en provenance de la Chine ont bondi de 614 % grâce au nouveau vol Pékin-Montréal d'Air China et d'Air Canada.

Le nombre de Chinois qui ont visité le Québec est cependant plus élevé que les 19 615 voyageurs entrés au pays par la province. Ces derniers viennent souvent au Québec dans le cadre d'un forfait « Est du Canada » organisé à partir de Toronto. Selon M. Paquette, le nombre de visiteurs pourrait être jusqu'à quatre fois plus élevé que ce qu'indiquent les chiffres.

Tourisme Québec espère développer des forfaits entièrement québécois dans les prochaines années.

Un marché à conquérir

Les voyages au départ de la Chine ont presque triplé depuis 2002. Et l'engouement des Chinois pour les voyages à l'étranger ne diminuera pas. L'Organisation mondiale du tourisme prévoit même que, d'ici 2020, pas moins de 100 millions de Chinois traverseront les frontières de leur pays.

Selon une enquête réalisée pour le compte de Destination Canada, pas moins de 73 % des voyageurs chinois plus aisés et plus instruits se proposent d'en faire un d'ici cinq ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine