Retour

Vers une première grève des employés de la LCBO?

Les 7500 employés de la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO), pourraient faire la grève pour la première fois de leur histoire. Les travailleurs votent lundi et mardi afin de donner ou non un mandat de grève au comité qui négocie présentement un nouveau contrat de travail avec la province.

Un texte de Colin Côté-Paulette

« On veut pouvoir concilier famille et travail. Beaucoup d'employés travaillent sept jours par semaine, des chiffres de deux, trois, quatre heures », explique le président de la section locale 681 du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO) et gérant d'un magasin LCBO à Sudbury, Jamie Kensley.

Le SEFPO estime que 80 % des employés de la LCBO travaillent à temps partiel.

M. Kensley croit que la majorité des membres votera en faveur d'un mandat de grève pour appuyer le comité de négociation qui retournera à la table avec le gouvernement mercredi.

Ce n'est pas la première fois que les travailleurs menacent de faire grève.

« Nous espérons toujours réussir à nous entendre et à arriver à un arrangement », indique la porte-parole de la LCBO, Christine Bujold.

On peut lire sur le site Internet de la LCBO que pour l'année fiscale en cours, 2 % de la totalité des quarts de travail durent seulement deux heures.

« Privatisation camouflée »

Le syndicat estime aussi que ses membres sont menacés par une « privatisation camouflée », puisque le gouvernement ontarien aurait fait part de ses intentions de permettre la vente de certains produits alcoolisés dans les épiceries et les supermarchés.

« Le mandat de grève, c'est pour protéger la LCBO, on veut que les gens réalisent que c'est important de supporter les services publics », affirme M. Kensley.

En entrevue, le président du SEFPO, Smokey Thomas, a indiqué que s'il le fallait, la grève pourrait durer des mois et que la première ministre, Kathleen Wynne, s'était « attaquée aux mauvaises personnes ».

M. Thomas soutient aussi que les négociations visent à ce que la LCBO devienne un milieu de travail plus juste et égalitaire. « La majorité des gestionnaires sont des hommes blancs », illustre-t-il.

La LCBO transfère au gouvernement de l'Ontario environ 2,4 milliards de dollars par année.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine