Retour

Voie de contournement : Trudeau confirme son engagement envers Lac-Mégantic

Le premier ministre Justin Trudeau confirme son engagement en faveur du financement fédéral d'une voie de contournement pour le transport ferroviaire à Lac-Mégantic. Dans un message sur Twitter, il ajoute qu'il veut travailler avec tous les maires de la région pour trouver la meilleure façon d'y arriver.

Vendredi, le premier ministre et le ministre des Transports Marc Garneau ont eu une conversation téléphonique avec les maires des municipalités concernées par ce dossier, soit Lac-Mégantic, Nantes et Frontenac.

« Avec la confirmation de vive voix de M. Trudeau, ça prouve qu'on va continuer les démarches et qu'il y a une réelle volonté de leur part d'avancer rapidement dans le dossier », indique la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin.

Cette déclaration écrite du premier ministre était attendue depuis longtemps par le député conservateur de Mégantic–L'Érable, Luc Berthold. À son avis, il est désormais impossible pour le gouvernement Trudeau de faire marche arrière.

À la fin de janvier, le ministre Garneau avait annoncé que le gouvernement fédéral souhaitait investir des sommes substantielles pour la construction d'une voie de contournement. Toutefois, aucun montant n'a été annoncé dans le dernier budget fédéral.

« Cet engagement vient compenser le fait qu'aucune somme n'était réservée à la voie de contournement dans le dernier budget. Maintenant que le premier ministre a dit ça, aucun gouvernement ne pourrait revenir sur sa décision », croit Luc Berthold.

Tous les documents en main

À partir du 1er avril, le gouvernement fédéral aura tout en main pour prendre une décision concernant le financement de la voie de contournement à Lac-Mégantic.

La mairesse Julie Morin confirme avoir récemment obtenu les résultats des études concernant trois nouvelles variantes du tracé, présentées en janvier dernier.

Les trois municipalités devront donc s'entendre sur l'option privilégiée avant le début d'avril.

« Avec ces documents en main, le gouvernement fédéral pourra évaluer les chiffres et continuer ses négociations avec le palier provincial », affirme-t-elle.

L'objectif du gouvernement fédéral est de faire une annonce détaillée avant le cinquième anniversaire de la tragédie en juillet prochain.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité