Retour

Vol d'équipement et de données à CBC/Radio-Canada

CBC/Radio-Canada a prévenu mercredi plus de 20 000 de ses employés passés, actuels et contractuels que la sécurité de leurs renseignements personnels et financiers pourrait être menacée après un vol de matériel informatique du diffuseur public.

« Un intrus s'est récemment introduit dans une zone sécurisée de CBC/Radio-Canada, volant une pièce d'équipement informatique », a déclaré Judith Purves, vice-présidente exécutive et directrice financière de la société d'État.

Les employés ont reçu un courriel mercredi disant qu'une lettre avait été envoyée à leur adresse personnelle détaillant les renseignements qui ont été mis en danger, y compris les noms, les comptes bancaires et les montants déposés dans ces comptes par CBC/Radio-Canada.

La société a mis en place une ligne d’assistance pour les employés et un service de surveillance du crédit et d’assurance contre le vol d’identité pour l’année à venir.

CBC/Radio-Canada affirme que 20 008 personnes employées par la société au cours des 18 derniers mois ont été touchées par la brèche.

La société affirme également que l'identité de l'intrus est connue, que la vidéo de surveillance de l'effraction a été remise à la police et qu'un mandat d'arrestation du suspect a été lancé.

« Un intrus est entré par effraction et a volé une pièce d'équipement informatique. L'équipement était dans une pièce fermée à clé. Il y avait d'autres équipements informatiques dans la salle, mais seul cet article a été volé », a déclaré Douglas Chow, porte-parole de la CBC.

Révision de la sécurité

CBC/Radio-Canada avertit également les employés que les dispositions prises sont des mesures de précaution.

« Bien qu'il n'y ait aucune indication que des données ont été consultées, nous voulons que tous ceux qui pourraient être touchés soient au courant des risques potentiels et de ce que nous faisons à ce sujet », a déclaré Mme Purves par communiqué.

Toutefois, la société n'a pas voulu dire dans quelle ville le cambriolage s'était produit, ce qui avait été volé, quand cela avait été volé et qui était impliqué.

« Les forces de l'ordre nous ont avertis de ne pas discuter du vol plus en détail pour le moment », a déclaré M. Chow.

Judith Purves affirme que CBC/Radio-Canada est en train de revoir toutes ses procédures de sécurité et qu'elle apportera des changements afin d'améliorer ces mesures au besoin.

« Nous comprenons à quel point c'est inquiétant et nous regrettons sincèrement que cet incident se soit produit, a déclaré la directrice. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour minimiser les risques de cet incident. »

Plus d'articles