Le groupe Volkswagen procède au rappel de 800 000 véhicules à travers le monde en raison d'une possible défectuosité de pédale sur ses marques Volkswagen et Porsche.

Le rappel touche 391 000 véhicules du modèle Touareg de Volkswagen et 409 477 modèles Cayenne de Porsche qui ont tous été assemblés entre 2011 et 2016.

Le défaut, qui se situe au niveau d'un anneau de sécurité installé sur la fixation d'une pédale, « a été détecté lors d'un contrôle interne et est d'ores et déjà corrigé sur la production en cours », a expliqué Volkswagen.

Les propriétaires de ces véhicules seront contactés par la société Volkswagen qui précise que la visite au garage, pour régler le problème, durera moins de 30 minutes.

Une histoire récente de scandales 

Le constructeur automobile avait annoncé le rappel de 177 000 véhicules de son modèle Passat, il y a à peine quelques jours. Ce rappel avait été précédé par un autre rappel, en février celui-là, de 680 000 voitures vendues aux États-Unis. Des coussins gonflables défectueux de l'entreprise japonaise Takata avaient forcé ce rappel.

En outre, le fabricant allemand est englué depuis septembre dans un scandale de moteurs diesel truqués qui l'a conduit à annoncer le rappel de 11 millions de véhicules automobiles de marque Volkwagen, Audi, Seat et Skoda de même que des véhicules utilitaires.

Vokswagen, qui fabrique 12 modèles de voitures différentes, avait installé un logiciel en mesure de fausser les résultats des tests antipollution.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine