Retour

Wawrinka remporte un troisième titre en grand chelem

Le Suisse Stan Wawrinka, troisième au classement de l'ATP, a triomphé dimanche en finale des Internationaux des États-Unis contre le Serbe Novak Djokovic, numéro un mondial, 6-7 (1/7), 6-4, 7-5, 6-3.

Il s'agit d'un troisième titre en grand chelem pour Wawrinka.

« Il a été le meilleur joueur. Il a été plus fort mentalement, a déclaré Djokovic. Et j'ai été malchanceux à quelques moments. C'est l'histoire du match. »

« J'ai joué beaucoup de tennis au cours des deux dernières semaines. Je suis complètement vidé », a affirmé Wawrinka, qui a souligné durant la cérémonie de remise des trophées qu'il s'agissait du 15e anniversaire des attentats du 11 septembre.

En brisant le service de Djokovic lors du dernier jeu de la deuxième et de la troisième manche, et en sauvant 14 des 17 balles de bris auxquelles il a fait face, Wawrinka était déjà aux commandes du match quand le Serbe a commencé à souffrir.

Djokovic ressentait des douleurs à la jambe gauche et il a grimacé après avoir raté un coup droit au début de la quatrième manche.

Djokovic a eu la chance inhabituelle de recevoir la visite d'un soigneur entre deux jeux au service plutôt que lors d'un changement de côté. Il a retiré ses deux souliers et ses chaussettes pour permettre au soigneur de traiter ses ampoules aux orteils.

Wawrinka s'est  à ce moment plaint d'une pause de six minutes et le numéro un mondial s'est retourné pour s'excuser.

Plus tard dans le match, Djokovic s'est mis à boiter et a reçu d'autres traitements.

« Nous avons joué durant presque quatre heures, a dit Djokovic. Je crois que je peux parler au nom de Stan également en disant que nous l'avons ressenti. »

Un joueur des grandes occasions

Wawrinka a gagné seulement cinq affrontements sur 24 contre Djokovic, mais a maintenant eu le dessus sur le champion de 12 titres majeurs à chacun de ses triomphes en tournoi majeur.

Il a défait le Serbe en quarts de finale aux Internationaux d'Australie en 2014 et en finale à Roland-Garros en 2015.

Avant cet affrontement, Djokovic avait dit de Wawrinka qu'il était un joueur « des grands moments », et le Suisse n'a pas déçu.

Il a longtemps joué dans l'ombre de son compatriote Roger Federer et a eu besoin de 35 participations à un majeur pour atteindre les demi-finales pour la première fois à 28 ans.

Pointant sa tempe après avoir gagné les points les plus importants, Wawrinka, maintenant âgé de 31 ans, est le plus vieux gagnant du volet masculin depuis Ken Rosewall, qui avait 35 ans, en 1970.

Le Suisse a désormais gagné 11 finales de suite et a montré une fiche de 3-0 en finale de tournoi majeur en ayant battu le favori à chaque fois.

Si on ne tient pas compte de ces trois matchs cruciaux, Wawrinka affiche un rendement de 0-19 en carrière contre les favoris.

« Tu es un grand champion, une grande personne. À cause de toi, je suis là où je suis aujourd'hui », a déclaré Wawrinka à propos de Djokovic, quelques instants avant de soulever le trophée.

Plus d'articles

Commentaires