Retour

William Sandeson coupable de meurtre en Nouvelle-Écosse

William Sandeson est reconnu coupable du meurtre prémédité de Taylor Samson en Nouvelle-Écosse en août 2015.

William Sandeson est resté impassible en entendant le jury prononcer son verdict.

La peine dans le cas de meurtre prémédité est automatiquement la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. William Sandeson comparaîtra à nouveau en cour le 11 juillet pour recevoir formellement sa peine.

William Sandeson, 24 ans, et Taylor Samson étaient tous les deux étudiants à l’Université Dalhousie, à Halifax.

Au cours du procès, la Couronne soutenait qu’au moment des faits, l’accusé connaissait des difficultés financières et qu’il avait conclu une transaction de drogue avec Taylor Samson. Toujours selon la Couronne, William Sandeson a abattu Taylor Samson lorsque ce dernier est arrivé à son appartement avec 9 kg de marijuana.

Le corps de Taylor Samson n’a jamais été retrouvé.

Lorsque la défense a présenté ses derniers arguments, elle a soutenu que William Sandeson n’est pas un génie criminel et elle a imploré le jury de le reconnaître non coupable.

Les témoignages et les preuves contre William Sandeson

Durant le procès, des voisins de William Sandeson vivant dans le même édifice que lui ont témoigné. Ils ont affirmé en cour que le 15 août 2015, ils ont entendu une détonation et qu’ils ont vu un homme aux cheveux noirs et bouclés qui saignait abondamment dans la cuisine de William Sandeson. Ils ont aussi vu de la drogue et de l’argent comptant.

Poursuivant leur témoignage, les voisins ont dit qu’ils sont sortis de cet appartement et que quand ils y sont retournés plus tard ils ont vu des marques sanglantes sur le plancher menant à la salle de bain.

Les policiers ont trouvé plus tard dans la ferme de la famille Sandeson un rideau de douche taché de sang. Une analyse de l’ADN a confirmé qu’il s’agissait du sang de Taylor Samson.

Durant les jours suivants, la disparition de ce dernier, Adam, frère de William Sandeson, a trouvé une grande quantité de drogue dans son sous-sol. Son frère lui avait dit qu’il passerait pour faire sa lessive. Adam Sandeson et ses colocataires ont alors communiqué avec un avocat et remis la drogue aux policiers.

22 heures de délibérations

Les jurés ont entrepris leurs délibérations jeudi après-midi. Ils ont rendu leur décision dimanche midi.

En leur donnant ses instructions, le juge avait précisé aux jurés que pour prononcer un verdict de culpabilité, ils devaient être convaincus hors de tout doute que le meurtre avait été planifié.

Le juge avait ajouté qu'ils pouvaient prononcer un verdict de culpabilité sur un chef réduit de meurtre non prémédité ou d'homicide involontaire.

Avec des informations de Blair Rhodes, CBC

Plus d'articles

Commentaires