Retour

Wimbledon : Nadal remporte un marathon et rejoint Djokovic en demi-finales

Rafael Nadal (no 2) a décroché mercredi son billet pour les demi-finales de Wimbledon dans un match éreintant contre Juan Martin Del Potro (no 5). L'Espagnol l'a emporté 7-5, 6-7 (7/9), 4-6, 6-4 et 6-4 sur son rival argentin, en 4 h 47 min.

Les spectateurs du court central ont assisté au match le plus enlevant de cette édition 2018.

Del Potro s'est accroché de toutes ses forces en cinquième manche, poussant Nadal à écarter trois balles de bris dans le huitième jeu (5-3).

L’Espagnol a dû faire preuve de sang froid pour boucler cette partie sur une volée du revers qui a mis à genoux l'Argentin. Nadal a enjambé le filet pour lui offrir une chaleureuse accolade.

Nadal, en quête d’un troisième titre sur le gazon anglais, a rendez-vous dans le carré d’as avec Novak Djokovic.

Djokovic en jambes

Novak Djokovic a vécu un quart de finale moins souffrant contre le Japonais Kei Nishikori. Le Serbe a triomphé 6-3, 3-6, 6-2 et 6-2 pour atteindre les demi-finales d'un grand chelem pour la première fois depuis 2016.

Tranchant dans ses montées au filet, avec un taux de réussite de 90 %, et avec deux fois plus de coups gagnants (39) que de fautes directes (21), Djokovic a réglé le cas de son rival japonais en 2 h 35 min.

La 12e tête de série et 21e joueur mondial affrontera dans le carré d’as le vainqueur de l’affrontement entre le numéro un mondial, l’Espagnol Rafael Nadal, et l’Argentin Juan Martin Del Potro (no 4).

Djokovic, lui-même ancien numéro un mondial, a connu de nombreux passages à vide depuis deux ans, entre autres à cause de blessures. Il n’avait pas atteint les demi-finales d’un tournoi majeur chelem depuis sa finale perdue contre Stan Wawrinka aux Internationaux des États-Unis en septembre 2016.

« C'est super d'être en demi-finale, a indiqué Djokovic après son match. J'ai construit ce résultat petit à petit depuis la saison sur terre battue. C'est allé de mieux en mieux. Ce n'est pas la première fois que je suis en demi-finale ici, mais je vais l'apprécier à sa juste valeur. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité