Retour

Xavier Dolan rentre de Cannes avec une deuxième récompense

Vingt-quatre heures après avoir remporté le Grand Prix à Cannes, Xavier Dolan est de retour au pays.

La reconnaissance accordée par le jury du Festival de Cannes a mis un baume sur les doutes du jeune réalisateur québécois, puisque celui-ci avait essuyé d'acerbes critiques de la presse internationale pour son film Juste la fin du monde.

Il a rencontré les médias à l'aéroport Montréal-Trudeau à son retour.

En commençant, il a souligné que son séjour avait commencé par une grande déception, une incompréhension. 

Il ajoute que les Américains ont vraiment détesté le long métrage. « Mais la première nous a confirmé que le film avait trouvé sa place dans le cœur des gens. Dans le passé, les critiques m'ont permis de m'améliorer. Cette fois-ci, je n'ai pas lu les critiques des Américains, car ils n'ont pas compris le film », a ajouté Xavier Dolan.

« Est-ce que les gens voulaient Mommy 2? Le retour de la momie, c'est quelque part sur Illico. Un film, c'est aussi un effort de l'esprit. Il faut savoir lire entre les lignes », a-t-il aussi lancé pour répondre aux critiques qui n'ont pas apprécié Juste la fin du monde.

Le jeune réalisateur ne ressent aucune déception quant au fait de ne pas avoir remporté la Palme d'or. « J'ai gagné le Grand Prix du Festival de Cannes, c'est extrême pour moi. En plus, pour un film qui était sifflé quelques jours plus tôt. »

Xavier Dolan a aussi reçu le prix oecuménique pour Juste la fin du monde. Il avait reçu le Prix du jury pour Mommy en 2014. Avant lui, aucun autre réalisateur québécois n'avait reçu le Grand Prix. 

L'importance de la reconnaissance du public

Le cinéaste entend maintenant préparer le public québécois à son film qui sortira en salle le 21 septembre prochain. « Le marché québécois est difficile à séduire. On va dévoiler le film au cours de l'été. C'est un film à fleur de peau sur la famille. Il y a des cris, des frustrations. »

Xavier Dolan entend continuer à faire des films comme il l'a toujours fait. « Il y a des bons et des mauvais films, et c'est aux gens de décider. Ce qui est important pour moi, c'est la reconnaissance du public, car sinon, un film ne vit pas. »

La fin d'un cycle pour Dolan

Finalement, Xavier Dolan a ajouté que son prochain film, The Death and Life of John F. Donovan, marquerait la fin d'un cycle où il a été très intime, très personnel. « Je vais explorer autre chose comme la télévision. J'ai deux projets de télésérie. Si ça fonctionne, je ne ferai pas de films avant 2018. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine