Retour

Xavier Dolan sacré meilleur réalisateur aux César

Xavier Dolan a remporté vendredi les César du meilleur réalisateur et du meilleur montage pour Juste la fin du monde. Un peu plus tôt, l'acteur québécois né en France Niels Schneider a gagné celui du meilleur espoir masculin, lors de la 42e cérémonie des prix du cinéma français.

« Je suis très touché par votre témoignage ce soir, parmi tous ces talents qui brillent, qui m'impressionnent. [...] Les Français m'ont toujours fait une place », a déclaré, la voix tremblante, Xavier Dolan, au moment de recevoir le César du meilleur réalisateur.

Xavier Dolan rejoint le cinéaste québécois Denys Arcand, sacré meilleur réalisateur en 2004 pour Les invasions barbares.

Auparavant, Xavier Dolan avait semblé particulièrement étonné par sa victoire pour le meilleur montage, qu'il a qualifiée d'« inattendue ». « Je suis déconfit. C'est un honneur d'être nommé aux côtés de techniciens plus expérimentés », a-t-il déclaré.

Juste la fin du monde a en revanche échoué à obtenir le prix du meilleur film étranger, face à Moi, Daniel Blake, de Ken Loach, Palme d’or lors du dernier Festival de Cannes.

Le prix du meilleur espoir masculin attribué à Niels Schneider n'est pas une surprise, puisque l'acteur de 29 ans était donné favori dans cette catégorie. Sa prestation dans le thriller Diamant noir a reçu de nombreux éloges en France.

« Quand j'avais 16 ans, j'étais vraiment perdu et j'étais convaincu précocement de l'inaccessibilité de cette profession. Merci donc à ceux qui m'ont prouvé le contraire, qui ont combattu mon scepticisme, particulièrement à mon père qui a pris l'avion de Montréal », a déclaré, très ému, Niels Schneider lors de son discours de remerciement.

En revanche, il n'y a pas eu de César pour Gabriel Arcand, nommé dans la catégorie meilleur acteur dans un second rôle pour Le fils de Jean. Le prix est revenu au Suisse James Thierrée (Chocolat).

La cérémonie est animée par l'humoriste français Jérôme Commandeur. La jeune actrice Oulaya Amamra a remporté le premier prix de la soirée (meilleur espoir féminin) pour son rôle dans Divines (récompensé comme meilleur premier film).

Donnée favorite, Isabelle Huppert - également nommée aux Oscars dimanche - a remporté le César la meilleure actrice pour son rôle de femme violée dans Elle.

Avant même les résultats, les 42es César ont fait beaucoup parler d’eux. Le choix de Roman Polanski comme président de la cérémonie a suscité une forte polémique à cause du passé judiciaire du réalisateur franco-polonais, qui a finalement décidé de renoncer à cette fonction d’un soir. Aucune personnalité n’a été désignée pour le remplacer.

Plus d'articles